L'Avenir Agricole et Rural 20 mai 2021 a 10h00 | Par R. Cremonini

VITeff 2021 : dynamisme et renouveau

Le 16e VITeff, salon international des technologies des vins effervescents se déroulera du mardi 12 au vendredi 15 octobre au Millesium d'Épernay. Dominique Pierre, président de la société organisatrice Effevent et ancien directeur général de Feuillatte, répond à nos questions.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Comment s'annonce cette 16e édition ?
Dominique Pierre : La dynamique est positive avec plus de la moitié des exposants inscrits. Certains hésitent en raison du contexte sanitaire. Nous les invitons à venir sur le VITeff qui est un moyen fabuleux de communiquer et de rencontrer clients et prospects. C'est le grand salon du machinisme, de la technique, et de la technologie amont et aval des vins effervescents. Le VITeff est la base de rayonnement du savoir-faire champenois qui est à l'origine du succès mondial des vins effervescents. Outre un rendez-vous d'affaires, le VITeff est aussi un lieu de convivialité qui permettra de se rencontrer physiquement à nouveau.
Nous devons arriver à faire du VITeff un lieu de convergence, une plate-forme où l'on vient autant par plaisir d'échanger ensemble que pour découvrir des machines et des techniques.

Des conférences seront-elles organisées et autour de quelles thématiques ?
D.P. : Nous avons quatre séries de thèmes : la journée des oenologues, une journée à double entrée sur la technique de demain et les investissements qui doivent être réfléchis dans le contexte actuel, une journée consacrée à la valorisation des territoires champenois au travers de l'Unesco et des Offices de tourisme et l'oenotourisme, et une journée sur l'international avec une table ronde Brexit. Et il aura la remise des prix de l'innovation. C'est salon B to B, il faut un juste équilibre.

Comment l'économie du champagne peut-elle renouer avec la croissance ?
D.P. : Nous sommes peut-être arrivés au bout de la croissance volumique. Il faut optimiser la valorisation par la qualité, en donnant l'envie de consommer du champagne.

Des synergies avec le salon champenois Viti-Vini se mettent-elles en place ?
D.P. : Nous nous parlons et devons travailler de concert. Est-ce que demain nous voguerons ensemble ? Pourquoi pas...

Arthur Lévy, directeur opérationnel du VITeff

« On ressent une véritable attente des exposants et professionnels du vignoble qui veulent revenir sur un salon physique et renouer un contact humain ».

« Le Royaume-Uni sera mis à l'honneur. C'est le premier pays importateur de champagne en volume. Il est aussi producteur de sparkling wine avec la présence de Champenois - Taittinger, Vranken- Pommery - qui produisent sur place ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2663 | juillet 2021

Dernier numéro
N° 2663 | juillet 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous