L'Avenir Agricole et Rural 27 août 2020 à 09h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

Utiliser au mieux son stock fourrager

En cette fin d’été, l’herbe se fait rare et les cours de la paille flambent.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les brebis vides se satisfont de foin de qualité moyenne si elles sont en bon état.
Les brebis vides se satisfont de foin de qualité moyenne si elles sont en bon état. - © CIIRPO

Les foins et enrubannages sont de qualités variables mais ceux récoltés en mai après déprimage affichent de bonnes valeurs alimentaires. Pour ajuster au mieux le fourrage aux lots d’animaux, voici quelques conseils.
Pour les brebis qui allaitent, réservez les stocks de meilleure qualité : enrubannages et foins précoces, coupes feuillues de légumineuses... En adaptant les quantités de concentré,  des économies sont possibles. Ainsi,  pour  un lot de 100 brebis en lactation pendant 70 jours, la charge alimentaire est diminuée d’environ 100 € avec un foin récolté au 15 mai par rapport à une récolte 3 semaines plus tard.

Pas de bon foin en fin de gestation

Pour les brebis en gestation et vides, un foin de qualité moyenne est suffisant. Un apport de concentré reste nécessaire pour les brebis doubles dans le dernier mois de gestation même avec une repousse automnale d’herbe. Une ration à base de paille peut également être distribuée en bergerie aux femelles taries et en milieu de gestation accompagnée de 300 à 500 g de concentré selon l’état des brebis. Attention aux fourrages trop appétents en fin de gestation : ils sont sources de prolapsus. Enfin, les agneaux peuvent consommer indifféremment du foin de qualité moyenne voire médiocre ou de la paille.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2619 | septembre 2020

Dernier numéro
N° 2619 | septembre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous