L'Avenir Agricole et Rural 20 mai 2020 à 16h00 | Par T. MORILLON

Une vitrine commerciale en ligne pour les producteurs

NosRezo est une application qui valorise le bouche à oreille en permettant à des particuliers de recommander des professionnels. Elle souhaite aider les producteurs agricoles qui peuvent profiter d’une vitrine gratuite sur le web.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Bérangère Gomes et Allisson Godfroy souhaitent développer l’application en Haute-Marne pour les agriculteurs.
Bérangère Gomes et Allisson Godfroy souhaitent développer l’application en Haute-Marne pour les agriculteurs. - © A.G.

NosRezo est une plateforme internet, disponible sur ordinateur et smartphone, qui a ete creee en 2015. L’idee de la start up française est simple : les affilies recommandent des professionnels dans differents domaines : immobilier, travaux, comptabilite, assurance... Les particuliers peuvent acceder a la vitrine du professionnel avec la description des differentes prestations qu’il propose. Si la mise en relation aboutie a une prestation avec le professionnel qui a ete recommande, l’affilie touche alors une remuneration (577 € en moyenne dans le cadre d’une vente immobiliere par exemple).
Cette operation est gagnante pour tout le monde. Le particulier peut plus facilement choisir son entreprise grâce aux differentes recommandations des utilisateurs.

Sauvons nos producteurs

La plateforme fonctionne uniquement par le bouche-aoreille, elle ne fait  ni publicite ni campagne de communication, mais a attire 270 000 affilies en 5 ans au niveau national. Fort de cette reussite, NosRezo veut davantage se developper en s’ouvrant a d’autres domaines comme le secteur medical ou la sante. Mais pour l’heure l’application a ouvert une nouvelle categorie : « Sauvons nos producteurs ». La Chaumontaise Allisson Godfroy a ete seduite par le concept et souhaite developper l’application en HauteMarne : « avec la crise actuelle il me parait important de consommer local, si beaucoup de producteurs s’inscrivent cela pourrait dynamiser cette branche. Les consommateurs achetent toujours a droite et a gauche alors qu’on est dans un territoire rural, on a la possibilite de consommer des produits de chez nous ».

Produits locaux et recrutement

Sur la plateforme on retrouve un descriptif du producteur, de son exploitation, des produits proposes a la vente et même de ses besoins en main d’œuvre. Des liens vers son site web ou sa page Facebook sont egalement disponibles. Les producteurs ont un tableau de bord pour gerer et modifier toutes leurs informations quand ils le souhaitent. Ils disposent ainsi d’une vitrine commerciale et de services de communication. Une veritable publicite gratuite en ligne. Même Allisson, qui reference les producteurs, le fait benevolement. « Je ne suis pas remuneree quand il y a de nouveaux inscrits, le domaine de l’agriculture a un statut particulier au sein de l’application. C’est normal d’aider les producteurs, surtout pendant cette
periode delicate que nous traversons. Si les producteurs disparaissent, nous ne pourrons plus manger ».

Vous pourrez retrouver l'intégralité de cet article dans notre édition du 22 mai 2020

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2613 | août 2020

Dernier numéro
N° 2613 | août 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui