L'Avenir Agricole et Rural 25 mars 2021 a 09h00 | Par TM

Une organisation par territoire et par métiers

A l’occasion de sa session organisée en visioconférence le 10 mars, la Chambre d’agriculture a présenté son nouveau projet d’entreprise appelé Origina 2, et a expliqué en détail sa réorganisation par territoire.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Cette session a débuté par l’installation d’une nouvelle élue en remplacement de Brigitte Claudon, nouvellement retraitée. Membre depuis 2013, Brigitte Claudon était très investie dans la représentation de la Chambre d’agriculture au sein du conseil d’administration du lycée et du conseil de centre du CFPPA de l’EPL de Fayl Billot. Sandrine Bourg, qui lui succède dans le collège des salariés, travaille dans l’exploitation de son conjoint : l’EARL Bourg à Essey-les-Ponts.

Des engagements sur différents projets
Lors de son point conjoncture, le président de la Chambre d’agriculture de Haute-Marne Marc Poulot a rappelé que la crise sanitaire, présente depuis un an, « impacte par jeu de domino toute notre agriculture et l’élevage en particulier ». Il évoque une « morosité ambiante » et « une inquiétude pour l’agriculture : « même si ces dernières semaines l’agribashing a laissé la place à l’agriloving, les doutes et les difficultés persistent ».

Un lien renforcé avec les territoires
Le nouveau projet d’entreprise « Origina 2 » va renforcer la territorialisation de la Chambre d’agriculture. Cette dernière souhaite renforcer ses compétences par un conseil global stratégique qui prend en compte toutes les dimensions de l’exploitation. Pour cela, elle déploie une organisation du conseil en s’appuyant sur la transversalité de ses collaborateurs.

« Ce projet peut se résumer sous le titre « Dynamique territoires ». Il répond à deux objectifs prioritaires : assurer une proximité sur le terrain, nécessaire pour garantir un service de qualité, et nous renforcer dans le conseil global stratégique en déployant une véritable transversalité » explique Olivier Perrin, vice-président de la Chambre d’agriculture. « La mise en action de ce projet est une véritable rupture de notre approche du conseil, ne plus travailler uniquement par activité métier, mais avoir une vision globale de l’entreprise agricole, de ses besoins et de ses projets. Il s’agit d’amplifier la dimension territoriale de la Chambre en créant du lien avec les collectivités et en étant présent sur le territoire avec des agences ouvertes et accueillantes. Origina 2, c’est l’interdépendance entre nos différents réseaux tout en s’appuyant sur l’expertise régionale ».

Evolution de la cellule REAGIR

La cellule REAGIR est le dispositif d’accompagnement des exploitations en difficultés. Les causes d’entrée peuvent être multiples : problèmes de trésorerie, incapacité à travailler, problèmes administratifs, mésentente entre associés… Aujourd’hui, REAGIR évolue avec la mise en place d’un audit stratégique qui permet d’évaluer une éventuelle réorientation de son entreprise. Cet audit, financé en partie par l’État et le Conseil Régional, peut servir à mesurer un changement de pratiques pour évaluer l’intérêt d’une nouvelle activité.

« Lorsqu’on est à un tournant de son entreprise, REAGIR peut permettre de réorienter son exploitation pour lui donner un nouveau souffle. C’est un véritable appui pour faire évoluer son entreprise. Aujourd’hui on ne rentre plus seulement dans REAGIR parce qu’on a des problèmes financiers, mais parce qu’on a un réel projet derrière » explique Bernard Flammarion, secrétaire de la Chambre d’agriculture.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2648 | avril 2021

Dernier numéro
N° 2648 | avril 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous