L'Avenir Agricole et Rural 27 août 2015 à 08h00 | Par T.Morillon

Une météo encore à contretemps

La 62ème édition de la manifestation restera dans les mémoires, la pluie tant attendue depuis des semaines a fait son apparition (tardivement) mais n’a pas découragé les visiteurs déjà présents.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Inauguration © T.M. Voiture tractee © T.M. Présentation de matériel © T.M. Matériel de CUMA © T.M. Moiss Batt Cross © T.M. Public du Moiss Batt Cross © T.M. Moiss Batt Cross © T.M. Moiss Batt Cross © T.M. Public © T.M. Loto Bouse © T.M. Concours de labour © T.M. Matériel © T.M. Mini ferme © T.M. Animaux de la mini ferme © T.M. Stand maquillage enfants © T.M. Jeux inter cantons © T.M. Jeux inter cantons © T.M. Jeux inter cantons © T.M. Miss tenue de soirée © T.M. Miss en cotte © T.M. Miss en maillot de bain © T.M. Gagnant du concours de labour © T.M. Gagnantes des jeux inter cantons © T.M. Gagnant du mois Batt Cross © T.M. Gagantes parmi les miss © T.M. Marché du terroir © T.M.

Des animations maintenues

Après Langres en 2014, la fête de l’agriculture s’est tenue à Blancheville le 23 août. Après une matinée ensoleillée, la pluie s’est invitée sur les coups de midi et a perduré toute la journée. Les agriculteurs ont donc aidé les automobilistes embourbés à repartir à l’aide de leurs tracteurs, un ballet plutôt original pour un mois d’août ! Les gendarmes ont même fermé l’accès au parking car le chemin devenait impraticable, les plus courageux se sont garés sur la route adjacente. Face aux intempéries, les JA ont décidé de suspendre les entrées payantes (140 entre midi et 13h), heureusement, le public déjà présent a bravé la pluie et 2500 personnes ont profité des animations de cette fête.

Jérémy Monsel, le président du Comité de la Fête a salué la mobilisation de ses troupes, particulièrement les JA du canton d’Andelot qui sont au travail depuis un an pour organiser l’évènement. Il a remercié également Hervé Foissey qui a mis à disposition sa parcelle et souligné la participation pour la première fois d’une équipe féminine lors des jeux intercantons. 5 équipes se sont affrontées lors de différentes épreuves comme la glissade sur bâche savonnée, une chasse au trésor dans une piscine, des duels sur poutre au-dessus de l’eau ou encore un tir à la corde. Bien qu’il n’y ait pas réellement de comptage des points, les équipes de Montier-en-Der et de Langres ont été déclarés vainqueurs, le tout dans la bonne humeur.

Le concours de Moiss’ Batt’ Cross a mobilisé les visiteurs, les 5 concurrents se sont lancés dans une lutte acharnée à l’aide de leurs engins customisés : Capucine, Meuh Bat, la Louloutte, la dévoreuse et les Eleveurs en colère. En trois manches de 10 minutes, les pilotes devaient faire le maximum de tours, des points sont ensuite attribués en fonction des performances, de la décoration de l’engin et du fair-play. Willy Lemoine a remporté la victoire.

L’élection de Miss des champs a particulièrement intéressé le public, les 10 candidates ont défilé en robe de soirée, puis en cotte de travail, avant de finir en bikini. Elles ont dû répondre à des questions variées de la part du jury qui a finalement voté pour Julie Hoareau, originaire de Foulain. Les visiteurs ont pu découvrir les nombreux exposants, le traditionnel marché du terroir (avec du pastis haut-marnais!), du matériel agricole et le lotobouse. Les enfants n’ont pas été oubliés avec la mini-ferme et l’atelier maquillage qui a eu beaucoup de succès. La restauration a été assurée, malgré quelques déconvenues à cause de la météo, le public a pu déguster de la viande de Joffrey Saguier (Prez-sous-Lafauche) et de Vincent Courtier (Andelot).

Fête et sensibilisation

Cet évènement fut l’occasion pour les éleveurs de sensibiliser le public à la crise agricole que traverse la France actuellement. Le président des JA Cédric Jappiot a fait part de ses revendications : «Bien que cette fête soit placée sous le signe du divertissement, l’agriculture est toujours en grande difficulté. Les prix d’achats sont toujours déconnectés des prix de production et nous devons faire face à des normes environnementales et fiscales toujours plus contraignantes, ce qui n’est pas le cas dans tous les pays européens. Nous attendons un minimum de patriotisme alimentaire. Il nous faut une réponse politique en conséquence avec des prix planchers pour sécuriser nos exploitations et nous empêcher de vendre à perte». Cédric Jappiot a rappelé que l’agriculture constitue la première économie du département et qu’un paysan représente 8 emplois.

Le président de la FDSEA Thierry Lahaye est également intervenu, il a rappelé que la fête de l’agriculture représente une véritable vitrine du monde agricole, regrettant que la crise actuelle se couple avec la mauvaise météo du jour. «Nous avons une grosse inquiétude sur une centaine d’exploitations haut-marnaises» prévient le responsable syndical «Il y a des leviers à activer, notamment au niveau de l’exportation. Nous sommes sur une problématique structurelle et non conjoncturelle. La première chose à faire est de remettre l’économie au centre de la table et d’utiliser cette crise pour rebondir. Si rien ne change, il y aura d’autres manifestations au mois de septembre».

LE PALMARES

Concours départemental de labour :

1er Emmanuel Flammarion

2ème Thibaut Fontaine

3ème Adrien Dimey

Jeux intercantons :

Victoire ex aequo des équipes de Langres et Montier-en-Der

Miss des champs 2015 :

1ère - Julie Hoareau

2ème – Coraline Bourg

3ème – Virginie Taminau

Moiss’ Batt’ Cross :

Victoire de Willy Lemoine avec sa machine «Eleveurs en colère»

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2453 | juillet 2017

Dernier numéro
N° 2453 | juillet 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui