L'Avenir Agricole et Rural 15 octobre 2020 à 09h00 | Par TM

Une meilleure qualité de vie grâce au Service de Remplacement

Le Service de Remplacement (SR) est disponible pour chaque exploitant qui désire se faire remplacer au travail. 125 personnes l’ont utilisé l’année dernière dans le département, un chiffre en augmentation, mais qui reste à développer.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le Service de Remplacement permet à l’exploitant de s’absenter sans mettre en péril son outil de travail.
Le Service de Remplacement permet à l’exploitant de s’absenter sans mettre en péril son outil de travail. - © TM

L’assemblée générale de la section haut-marnaise du SR a eu lieu le 8 octobre, une première pour le nouveau président, Jérémy Lagorce. Egalement vice-président des JA, il est installé à Montheries, en GAEC avec son père en polyculture élevage avec un atelier ovins viande.

En 2019 le SR comptait 161 adhérents (+8 en un an), dont 19 souscrivent à l’assurance remplacement Groupama. Cette dernière permet de bénéficier du Service de Remplacement à moindre coût en cas de maladie, d’accident et de décès. Cette assurance aura une nouvelle réglementation dès 2021. Groupama s’occupera de la gestion du contrat (adhésion, promotion du contrat…) et le SR gardera la gestion des sinistres. La signature de la nouvelle convention aura lieu le 16 octobre à Sts-Geosmes.

Activité en hausse
La structure a employé 57 agents en CDD et 1 en CDI l’année dernière, soit l’équivalent de 4,23 ETP. Le SR52 s’appuie sur son partenariat avec Pôle Emploi pour recruter de nouveaux agents.

Evolution de la réglementation

Le crédit d’impôt Congés est reconduit jusqu’en 2022 dans les mêmes conditions. Pour rappel il est égal à 50 % des dépenses engagées, dans la limite de 14 jours par an. Pour les GAEC, le nombre de jours est multiplié par le nombre d’associés, dans la limite de 4.
L’actualité a été marquée par la mise en place de l’allocation exceptionnelle de remplacement pour une garde d’enfants et un arrêt de travail en rapport avec le coronavirus. Un dispositif pris en charge par la MSA.
La réglementation évolue avec la prolongation de la durée minimale du congé maternité qui passe de 2 à 8 semaines. La durée du congé paternité s’allonge, passant de 11 à 25 jours, et concerne les enfants nés ou adoptés à partir 1er juillet 2021.

Formation de salaries polyvalents

Le CFA/CFPPA Edgard Pisani de Choignes ouvre un BPA specialite polyculture-elevage pour former des salaries polyvalents alternants. L’etablissement recherche des exploitations qui seraient interessees pour accueillir les futurs stagiaires.
Plus de renseignements aupres de Mme JACQUIN au 03.25.30.58.10

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2623 | octobre 2020

Dernier numéro
N° 2623 | octobre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui