L'Avenir Agricole et Rural 24 septembre 2015 à 08h00 | Par T.M.

Une démarche humaine et solidaire

Le Point Passerelle Champagne Bourgogne a inauguré le 18 septembre son nouvel espace d’accueil des personnes, dans les locaux de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Chaumont.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’équipe du Crédit Agricole Champagne - Bourgogne
ouvre un 4e Point Passerelle sur son territoire.
L’équipe du Crédit Agricole Champagne - Bourgogne ouvre un 4e Point Passerelle sur son territoire. - © T.M.

Crédit Agricole

Point Passerelle a inauguré son espace d’accueil à Chaumont, dans les locaux de la CCI, en présence du Président du Crédit Agricole Champagne Bourgogne Vincent Delatte, du Directeur Général adjoint Alain Andréose et du Président de Point Passerelle Champagne Bourgogne Yves Jolly. Cette ouverture vient renforcer le dispositif d’accompagnement des personnes en difficulté financière, déjà présent à Auxerre, Dijon et Troyes.

Aider les personnes en difficultés

Cette structure accompagne les personnes en difficulté aussi bien sur un plan humain et personnel, qu’économique. C’est un lieu d’accueil et de médiation dans le cadre d’un savoir-faire bancaire et financier. Le Point Passerelle a pour missions d’écouter, de diagnostiquer, d’orienter, d’accompagner, de trouver et de mettre en place des solutions sociales et économiques. Ce dispositif accompagne les particuliers fragilisés par un accident de la vie (chômage, divorce, maladie, décès…), en situation ou en danger d’exclusion financière et sociale. Toutes les personnes sont concernées, qu’elles soient clientes du Crédit Agricole ou d’une autre banque, sur la base d’une démarche personnelle.

Des solutions envisagées

Ce dispositif est animé par des conseillers Point Passerelle issus du réseau bancaire du Crédit Agricole ainsi que par des bénévoles, anciens salariés ou élus de Caisses locales du Crédit Agricole. Ils proposent à la personne d’établir avec elle un diagnostic approfondi de sa situation personnelle et financière. Des solutions sont ensuite recherchées pour l’aider à surmonter ses difficultés : négociation avec ses créanciers, aide à la constitution de dossier de surendettement, orientation vers les travailleurs sociaux, les associations, information sur ses droits… Le conseiller soutien la personne et la conseille dans la gestion du budget, avec la perspective de rendre la personne autonome : organisation du budget, utilisation d’outils adaptés facilitant la gestion du budget et accompagnement régulier dans la durée avec passage éventuel de relais à une personne bénévole.

Les conseillers de ce dispositif travaillent en étroite collaboration avec des organismes sociaux, privés et publics, dans le cadre de conventions de partenariat : CCAS, offices HLM, Habitat et Humanisme, Ecole de la seconde chance, Mission Locale… Les équipes peuvent ainsi s’appuyer sur des acteurs du territoire en fonction de leurs compétences. Point Passerelle développe notamment des formations d’économie budgétaire pour faire de la prévention auprès des jeunes.

Vous pourrez trouver la suite de cet article dans notre édition du 25 septembre 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2461 | septembre 2017

Dernier numéro
N° 2461 | septembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui