L'Avenir Agricole et Rural 03 septembre 2020 à 10h00 | Par L. SAGOT

Une clôture virtuelle bientôt en test

Le pâturage tournant sans clôture sera-t-il bientôt possible ? Une étude va démarrer cet automne au CIIRPO, sur le site expérimental du Mourier (87). Les brebis sont équipées de colliers « clôtures virtuelles » et les limites de la parcelle sont renseignées sur une application.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Des colliers qui fonctionnent comme des GPS.
Des colliers qui fonctionnent comme des GPS. - © CIIRPO

En géolocalisant l’animal régulièrement, le collier vérifie que sa position est bien dans la zone de pâturage souhaitée. L’animal est prévenu par un signal sonore puis électrique lorsqu’il s’approche de la limite virtuelle et qu’il la passe. Cette technologie, actuellement développée en Norvège, reste à valider dans nos conditions d’élevage. Combien de brebis faut-il équiper dans un lot ? Comment réaliser leur apprentissage ? La tonte est-elle nécessaire au niveau du collier ? Le système est onéreux : comptez environ 250 € par capteur + 0,40 € par jour et par capteur pour l’abonnement.

Comment ces colliers fonctionnent-ils ?

Ces colliers fonctionnent comme des GPS via le réseau satellitaire pour acquérir la géolocalisation de chaque animal équipé. Ces données sont émises vers l’application Smartphone via le réseau téléphonique. Si un animal est proche de la limite virtuelle (point GPS), il est prévenu par une mélodie diffusée par le collier. Si l’animal passe la limite, il reçoit cet avertissement sonore, puis s’il persiste à s’éloigner de la limite virtuelle, il reçoit une première décharge électrique. Au-delà, le capteur se met en veille et avertit l’éleveur de la fuite de l’animal par SMS. Si l’animal revient dans la zone délimitée, le collier se réactive. Le capteur est équipé d’une batterie dont l’autonomie a été prolongée grâce à des panneaux solaires qui permettent de recharger la batterie partiellement.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2618 | septembre 2020

Dernier numéro
N° 2618 | septembre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui