L'Avenir Agricole et Rural 19 novembre 2015 à 08h00 | Par Jean-Louis BLONDEL

Une approche pragmatique de l’agriculture

Tête de liste régionale «unissons nos énergies» et président sortant de la région Alsace, Philippe RICHERT est venu prendre le pouls de l’économie haut-marnaise le 12 novembre. Il s’est arrêté une heure et demie sur l’exploitation sur le GAEC du Mont Jardheuil à Beauchemin.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le Président sortant de la région Alsace conduira la liste «Unissons nos énergies» qui rassemble des candidats issus des partis de la droite et du centre : «les Républicains», «l’UDI», «mouvement démocrate» et «divers droite».
Le Président sortant de la région Alsace conduira la liste «Unissons nos énergies» qui rassemble des candidats issus des partis de la droite et du centre : «les Républicains», «l’UDI», «mouvement démocrate» et «divers droite». - © JLB

La nouvelle région, une «chance à saisir» pour la Haute-Marne

 

Philippe RICHERT a pu mesurer, par la même occasion, les écarts de structure avec l’agriculture  Alsacienne en précisant toutefois que lui-même connaissait les contraintes de l’élevage puisqu’il a été éleveur en double activités sur une commune au nord de Strasbourg.

Parfaitement informé des difficultés du monde agricole et de l’organisation des filières, le président de la Région Alsace a pu témoigner des multiples actions qui ont été mises en oeuvre pendant son mandat en concertation étroite avec les représentants agricoles. Il promet que la Région Grand-Est poursuivra les politiques agricoles engagées dans les régions administratives actuelles et estime que les filières ne peuvent qu’être renforcées dans le nouveau territoire. Le tract diffusé rappelle en effet que la Région Grand-Est représente 104 200 actifs agricoles répartis sur  50 000 exploitations agricoles dont 16 000 viticoles.

Régional avant tout

Les représentants agricoles haut-marnais ont évoqué la problématique du Parc National et le manque de concertation locale. Philippe RICHERT s’est montré déterminé quant à la défense de l’autonomie de décision de la Région. Il n’entend pas se laisser mener par des instances coupées du terrain. Il en profite pour fustiger les candidats  parachutés du national par les partis politiques. Il promet de reprendre ce dossier qu’il venait manifestement de découvrir.

Vous pourrez lire la suite de cet article dans notre édition du 20 novembre 2015.

Les 9 listes déposées

- Europe Ecologie les Verts

- Le Front de Gauche

- Debout la France

- Parti Socialiste

- Front National

- Les Républicains

- L’UPR

- Lutte Ouvrière

- Liste régionaliste (non à l’ACAL)

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2393 |  0000

Dernier numéro
N° 2393 | 0000

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui