L'Avenir Agricole et Rural 29 mars 2018 à 10h00 | Par S. RELANGE

Une année stable

L’organisme a tenu son assemblée générale le 22 mars à la Maison de l’Agriculture. L’occasion de faire le point sur l’activité passée.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De nombreux OPA étaient présents afin de faire le bilan sur l’activité de l’année passée.
De nombreux OPA étaient présents afin de faire le bilan sur l’activité de l’année passée. - © SR

Epuisement Professionnel

L’objectif des 1 000 journées de remplacement a été atteint pour l’année 2017 avec 1 043 jours de remplacement (soit la même activité qu’en 2015). Certains motifs restent stables comme les responsabilités professionnelles, la maternité et la paternité. D’autres sont en augmentation : le Complément de Main d’œuvre et les congés (dont le crédit d’impôt est toujours d’actualité jusqu’au 31.12.2019).
Le motif maladie/accident est en nette baisse avec la moitié de jours réalisés par rapport à 2016 mais qui reste tout de même le premier motif de remplacement.

Le nouveau dispositif mis en place courant 2017 en collaboration avec la MSA a porté ses fruits puisqu’une trentaine de familles a pu partir en séjour répit pendant quelques jours hors de leur exploitation (153 jours de remplacement). Une journée avait d’ailleurs été organisée à Colombey les deux Eglises avec les bénéficiaires et la MSA SUD CHAMPAGNE afin de faire le bilan du dispositif. Les agriculteurs et leur famille ont été globalement satisfaits de cette aide qui leur a permis pour certains de découvrir le SR52 et surtout de pouvoir souffler un peu.

Adhésions

Le nombre d’adhésions et d’utilisateurs(trices) est en hausse et s’explique aussi par le fait que la cotisation pour les bénéficiaires de l’aide au répit était prise en charge par la MSA. En ce qui concerne l’assurance remplacement de GROUPAMA le nombre d’adhésions continue de baisser et ce malgré une offre avantageuse qui permet à l’agriculteur de bénéficier du Service de Remplacement à moindre coût en cas de maladie/accident.

Recrutement

Cependant l’activité ne serait rien sans les agents de remplacement. 60 salariés en CDD et 1 en CDI qui représentent 4.11 ETP pour l’année 2017.
Le service de remplacement Haute-Marne recrute des agents de remplacements tout au long de l’année pour tous les travaux liés à une exploitation agricole, toute production confondue. Si vous êtes disponible, en permanence ou occasionnellement, n’hésitez pas à contacter le Service pour vous faire connaître.

Les agriculteurs ont possibilité également de proposer une personne qu’ils connaissent pour effectuer leur remplacement. Le SR Haute-Marne s’occupe de toutes les démarches administratives, de la déclaration à la paie de l’agent.

L’animatrice intervient au cours de l’année dans plusieurs manifestations (forum, pôle emploi, lycée…) afin de communiquer sur la structure. Des flyers pour le recrutement des agents ont été créés par le Service de Remplacement Grand Est. Ils seront distribués dans chaque département d’ici quelques semaines pour diffusion dans les lycées agricoles, forum emploi ou autres manifestations.

Vous pourrez retrouver la suite de cet article dans notre édition du 30 mars 2018

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2492 | avril 2018

Dernier numéro
N° 2492 | avril 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous