L'Avenir Agricole et Rural 30 juillet 2020 à 08h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

Un savon confectionné avec des matières premières locales

Après avoir quitté son métier de journaliste à l’Avenir Agricole pour reprendre la ferme familiale il y a plusieurs années, Estelle Dauphin se reconvertit en créant sa savonnerie à Mareilles. Le savon artisanal sera essentiellement fabriqué avec des produits du terroir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Estelle Dauphin commercialisera son savon en fin d’année.
Estelle Dauphin commercialisera son savon en fin d’année. - © Estelle DAUPHIN

Afin de concilier vie familiale et vie professionnelle, Estelle Dauphin décide de se reconvertir et d’élaborer son propre savon. « Dans cette nouvelle activité, je ne suis plus soumise aux aléas propres à l’agriculture ; je transformerai les matières premières de proximité au rythme des ventes, dans un local adossé à mon domicile, avec l’avantage de pouvoir stocker mon produit fini plusieurs mois ».

 

Une dynamique  de filière

L’idée a germé il y a deux ans. L’an passé, elle participe à la première édition du concours du Conseil départemental « Idées inspirées » dans la catégorie « Nature » où elle récolte 950 votes et termine à la quatrième place de sa catégorie. « Mon projet a rencontré un accueil favorable, c’est un puissant vecteur de communication vis-à-vis du public et des décideurs ».

Après une formation dans la Drôme et un stage préparatoire à l’installation auprès de la Chambre des Métiers, Estelle crée la Savonnerie de Mareilles fin 2019. Elle utilise des produits du terroir haut-marnais pour élaborer ses recettes de savons, d’une part pour se distinguer sur un marché très concurrentiel, mais aussi par conviction. « Au fil de mon parcours professionnel, je me suis interrogée sur la création de débouchés rémunérateurs et durables pour les matières agricoles locales. Certes, il s’agit dans mon cas d’un micro-débouché, mais le marché de la cosmétique est beaucoup plus lucratif que le domaine alimentaire, on peut aller chercher des marges pour rémunérer chaque acteur de la filière » explique la savonnière. À savoir qu’une française dépense en moyenne 2 482 euros par an en produits cosmétiques, soit 7 euros par jour.

 

Une saponification à froid

Les savons sont saponifiés à froid, ce qui permet de conserver toutes les propriétés des matières premières utilisées. Le séchage est beaucoup plus long qu’une saponification à chaud utilisée par les industriels (un mois contre une semaine), mais au final on obtient un savon artisanal surgras avec 9 % de glycérine hydratante, donc adapté aux peaux fragiles et atopiques (eczéma). Doté d’un emballage minimaliste, le savon a la particularité de se dégrader rapidement dans l’environnement, ce qui en fait un produit écologique dans l’air du temps. Enfin, l’huile utilisée « à la trace » pour le surgraissage n’est pas transformée, on opte donc pour une huile précieuse, de qualité. Estelle a choisi la cameline pour ses nombreux bienfaits sur la peau, et de l’huile essentielle de menthe poivrée, car son odeur convient autant aux femmes qu’aux hommes, avec un côté frais qui est apprécié par les sportifs. Estelle adhère à l’association des savonniers (ADNS) qui certifie que son savon est fabriqué en saponification à froid.

 

 

 

Vous pouvez lire la suite de notre article en page 04 de notre hebdomadaire de cette semaine

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2623 | octobre 2020

Dernier numéro
N° 2623 | octobre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui