L'Avenir Agricole et Rural 27 août 2015 à 08h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

Un parasite à bien repérer pour limiter sa dissémination

L’orobanche est le seul véritable problème sanitaire du chanvre. Dans certaines zones géographiques, les foyers d’infestation sont nombreux et les dégâts observés peuvent couvrir une échelle allant d’insignifiant au plus sévère.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Relation source/puits au sein d’une interaction plante-orobanche (Péron, 2010)
Relation source/puits au sein d’une interaction plante-orobanche (Péron, 2010) - © Terre Inovia

L’orobanche rameuse sur chanvre

Les orobanches commencent à fleurir et c’est la bonne période pour visiter votre chanvre. Si vous observez ce parasite, contacter votre technicien et saisissez en ligne les parcelles (sur www.terresinovia.fr) dans la rubrique Outils/Enquêtes de surveillance) dans lesquelles vous avez repéré de l’orobanche rameuse. Un questionnaire simple et rapide permettra d’ajouter vos parcelles touchées à notre base de surveillance. La synthèse des communes est disponible sur le site.

Parasite majeur du chanvre

Les orobanches sont des plantes parasites. Elles n’ont pas de chlorophylle et elles sont totalement dépendantes de leurs hôtes. Pourvues de suçoirs, ce parasite se fixe sur les racines d’une plante hôte et ne survit qu’en absorbant les nutriments, l’eau et les sels minéraux produits par cet hôte.Si au sein de la famille des orobanches on recense environ 170 espèces, l’orobanche rameuse est la seule qui concerne le chanvre. Elle présente un large spectre d’hôtes qui sont essentiellement des dicotylédones (tabac, colza, tomate melon, tournesol, fève… en plus du chanvre).

Reconnaissance de l’orobancheLe cycle de l’orobanche comporte 2 phases distinctes :• Une phase souterraine comprenant les étapes de germination, de fixation, pénétration du parasite et de développement d’une tige souterraine• Une phase aérienne : émergence, floraison et fructification. C’est à partir de l’émergence que les orobanches sont visibles.
L’émergence a lieu dès fin juin et peut s’étaler tout au long du cycle de la culture. Cependant à ce stade elle reste difficile à observer. La détection du parasite est plus aisée au stade floraison. Une attention toute particulière doit être portée aux bordures des champs. Les fleurs sont petites, jaunes pâles, ornées de bleu violet.Après fécondation, chaque fleur donne naissance à une capsule qui contient des graines. Ce parasite se dissémine par les graines qui sont de très petites tailles (PMG de 3,3 mg) mais présente en très grande quantité (10000 à 1 million de graines/plante). Les graines ont une viabilité dans le sol supérieure à 10 ans mais ne germent qu’en présence d’une plante hôte. La dissémination se fait principalement par le vent, l’eau, les outils, l’homme … Les parcelles infestées peuvent présenter de très fortes pertes de rendement par épuisement de la plante hôte.

Méthode de lutte contre l’orobancheActuellement aucune méthode de lutte chimique contre l’orobanche n’existe. Par ailleurs, toutes les variétés de chanvre sont très sensibles à l’orobanche.  Seule une observation accrue des parcelles et quelques précautions agronomiques sont à prendre pour limiter la multiplication des orobanches :

Suite de cet article dans notre édition du 28 août 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2454 | juillet 2017

Dernier numéro
N° 2454 | juillet 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui