L'Avenir Agricole et Rural 03 septembre 2020 à 10h00 | Par T.M.

Un jeu pour réduire les gaz à effet de serre

Les membres du personnel du pôle d’enseignement Edgard Pisani de Choignes ont participé a un jeu pour sensibiliser aux objectifs de la France en termes de neutralité carbone. Les élèves y participeront au cours de l’année.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les participants doivent faire des choix écologiques sur la façon de manger, de se déplacer ou de se loger par exemple.
Les participants doivent faire des choix écologiques sur la façon de manger, de se déplacer ou de se loger par exemple. - © TM

Le 31 août, c’était la rentrée pour le personnel de l’établissement scolaire agricole Edgard Pisani. Tous ont participé à un jeu qui permet de se rendre compte des efforts à fournir pour diviser les émissions de gaz à effet de serre (GES). « Le réchauffement climatique n’est pas une vue de l’esprit, vous avez pu le constater cet été. Comment nourrir nos animaux en fourrage et paille dans de telles conditions ? » souligne Yann Sorel, directeur du pôle d’enseignement Edgard Pisani. Le jeu s’est déroulé en présence de Bertrand Dufresnoy, chargée de mission Climat à la Chambre d’agriculture et de Emmanuelle Zanchi, animatrice à Réso’them (un collectif qui accompagne la transition écologique au sein des établissements d’enseignements agricoles publics).

Tendre vers la neutralité carbone

Le jeu permet de dresser un état des lieux tout en donnant un ordre de grandeur du travail à fournir pour atteindre l’objectif fixé par la France. Créée en 2015, la Stratégie nationale bas carbone est la feuille de route sur le climat pour diminuer les GES. Elle donne des objectifs comme atteindre la neutralité carbone en 2050. « C’est à dire que si on additionne la division des émissions et le stockage de carbone, on doit arriver à zéro » explique Bertrand Dufresnoy. « Il s’agit de diviser les émissions de GES, mais dans le domaine des transports et de la production d’énergie, il y aura une décarbonation complète. L’agriculture est un cas un peu particulier car on lui demande de diviser par deux ses émissions, ce qui veut dire qu’en 2050 plus de la moitié des émissions seront agricoles. Les autres émissions ne seront quasiment que des résidus incompressibles que l’on devra compenser par le stockage du carbone ». Dans son allocution du 29 juin dernier, Emmanuel macron a expliqué que l’empreinte carbone des français devait diminuer de 40 %.

Faire les bons choix

« L’établissement prend autant que possible sa part dans la transition écologique. Le terme peut paraître vague, mais des actions, des projets existent, soit en service restauration, à la ferme, en pédagogie, au CFA ou au lycée. D’ailleurs certains bâtiments devraient être dotés de panneaux photovoltaïques sur les toits prochainement » introduit Yvan Reynaud, enseignant en éducation socio-culturelle et créateur du jeu. « Chacun tente, à sa manière de rendre possible un monde différent. Mais est-ce que nous agissons assez ? On ne le sait pas toujours. A travers ce jeu il s’agit de se rendre compte de quelles émissions dépend l’activité humaine et d’avoir un ordre de grandeur du chemin qu’il reste à parcourir pour effectuer cette transition écologique ». L’impact de ces activités humaines se mesure notamment à travers des émissions de GES, l’un des facteurs du réchauffement climatique. Les participants sont regroupés par équipes et doivent diminuer les émissions par des choix effectués au quotidien.

Vous pourrez retrouver la suite de cet article dans notre édition du 04 Septembre 2020

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2619 | septembre 2020

Dernier numéro
N° 2619 | septembre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous