L'Avenir Agricole et Rural 24 juin 2021 a 09h00 | Par TM

Un geste mutualiste inédit

Le 10 juin Groupama Grand Est a présenté ses résultats de l'année 2020. Malgré le covid la caisse régionale a augmenté son chiffre d'affaires et le nombre de sociétaires. Face à la baisse des sinistres, elle a fait un geste fort en accordant des réductions de cotisations, soit 18 M EUR.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

« Nous sommes là pour permettre au plus grand nombre de construire leur vie en confiance. Pour cela nous sommes fondés sur des communautés d'entraide humaines, proches et responsables avec nos caisses locales sur le terrain » explique François Schmitt, président de Groupama Grand Est. L'élu a ensuite présenté les résultats du groupe pour l'année 2020 et a annoncé un chiffre d'affaires stable à 14,4 mrds d'euros et un ratio combiné à 98,7 %. « L'activité est donc rentable car nous sommes en dessous de 100 % » précise l'élu.

Le résultat net est de 177 M EUR, en baisse de 50 % comme la plupart des assureurs mutualistes du marché français.

Charge climatique toujours élevée

« L'année dernière, l'enjeu était de faire en sorte que nos agences restent ouvertes tout en protégeant nos collaborateurs et nos sociétaires. Nous avons atteint notre objectif » explique Didier Guillaume, directeur général de Groupama Grand Est. Le chiffre d'affaires 2020 de Groupama Grand Est est de 614, 7 M EUR, en progression de 1,1 %. Le rapport sinistres à cotisations est de 64,8 % (- 6,9 points) pour un total de 386,9 M EUR. Une baisse qui s'explique par une nette diminution du nombre d'incendies importants, ainsi que des accidents de voiture.

La charge climatique reste toujours élevée (56,1 M EUR), c'est la troisième année consécutive qu'elle se situe au-dessus des 50 M EUR. « Difficile aujourd'hui d'évaluer les dégâts du gel de cette année, mais on serait peut-être à un sinistre à plus de 100 M EUR pour le groupe. Les aléas climatiques sont de plus en plus fréquents et de plus en plus couteux, mais les pouvoirs publics et la profession ont la volonté d'avancer sur ce sujet. Il y a une prise de conscience que le modèle actuel est arrivé à sa fin. Nous sommes engagés depuis 10 mois dans un travail de refonte tarifaire et de zonage pour pouvoir baisser nos tarifs » explique François Schmitt.

Des offres étoffées

De nouveaux services sont proposés aux sociétaires comme Groupama Cyber Up, qui s'adresse aux chefs d'entreprises en cas de cyber attaque. « Avec le déploiement du télétravail, la cyber sécurité est devenu un sujet encore plus important, une mutuelle d'assurance doit proposer à ses assurés professionnels une couverture » indique Didier Guillaume. Grâce à un prestataire spécialisé, l'assureur réalise un état des lieux de la situation pour identifier rapidement l'origine et la nature des attaques, ainsi que les éventuelles failles du système.
L'assurance cyber risques s'applique en cas d'incident de sécurité, de cyber extorsion, de vol ou d'atteinte aux données entraînant des frais supplémentaires d'exploitation.
Pour suivre l'évolution des modes de transport, Groupama Grand Est intervient comme pilote sur deux départements pour fidéliser ses sociétaires avec un contrat d'assurance pour les motards et les 2-3 roues à moteur.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2667 | août 2021

Dernier numéro
N° 2667 | août 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous