L'Avenir Agricole et Rural 09 juin 2017 à 08h00 | Par T. Morillon

Un dispositif à l’installation indispensable

Le Point Accueil Installation (PAI) de Haute-Marne a organisé son assemblée générale le 31 mai chez Thomas Courageot, jeune exploitant à Marbéville. Le dispositif à l’installation démontre, une fois de plus, toute sa pertinence.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
blée Générale qui s’est terminée par la visite du méthaniseur. L’accompagnement à l’installation ne peut pas se réaliser dans de bonnes conditions sans un travail inter OPA au sein du dispositif.
blée Générale qui s’est terminée par la visite du méthaniseur. L’accompagnement à l’installation ne peut pas se réaliser dans de bonnes conditions sans un travail inter OPA au sein du dispositif. - © T.M.

Des porteurs de projet toujours jeunes

Le PAI a effectué 96 rendez-vous en 2016. « Malgré la conjoncture, nous maintenons le même nombre de rendez-vous entre 2015 et 2016 et nous en avons déjà réalisé 50 à ce jour pour l’année 2017. Il faut continuer à accompagner les porteurs de projets avec l’ensemble des partenaires du PAI » introduit Estelle Foulon, Présidente de l’association, entourée de Sandrine Brauen, Secrétaire Générale, et de Thomas Carcasses, trésorier au PAI.

Les statistiques de l’année 2016 démontrent une nouvelle fois qu’il y a plus d’hommes que de femmes qui souhaitent s’installer, mais que leur nombre reste dans la moyenne nationale (deux tiers). Les porteurs de projet venant au PAI ont entre 20 et 30 ans et veulent s’installer majoritairement hors du cadre familial. 80 % d’entre eux ont pour objectif de faire du métier d’agriculteur leur activité principale. Les nouveaux exploitants qui viennent de quitter le cursus scolaire proviennent principalement d’un BTS (PV, PA, ACSE). Plusieurs possibilités s’offrent aux profils qui ne détiennent pas de capacité professionnelle : BPREA, formation à distance, VAE, installation progressive...

Les porteurs de projet sont majoritairement salariés (54 personnes) voire étudiants (14) ou demandeurs d’emploi (13). Certaines personnes ne rentreront pas dans les critères d’attribution de la DJA (limite d’âge fixée à 40 ans, absence de capacité professionnelle, atteinte d’un revenu minimum…), mais cela n’impacte en rien le fait qu’ils puissent réaliser le dispositif à l’installation (formations, étude économique,...) afin de bénéficier d’un accompagnement personnalisé. Le dispositif à l’installation est ouvert à tous les porteurs de projet depuis le 1er janvier 2015. La DJA s’établit à 30 000 en moyenne.

Davantage de diversification

56 porteurs de projet souhaitent créer une entreprise individuelle au moment de leur premier rendez-vous. Il est constaté que de plus en plus de personnes se tournent vers la diversification telle que le maraîchage ou l’apiculture et qu’une majorité souhaite utiliser les circuits courts dans ce cadre.

L’accompagnement de ces projets est alors adapté. On notera également qu’ils sont 35 à vouloir se diriger vers l’agro-écologie (bio, méthanisation, GIEE, MAE, agroforesterie…).

En 2016, 42 stagiaires ont participé à la formation dite du « 21h. » On notera une forte chute du nombre de passages en Commission Départementale d’Orientation de l’Agriculture (CDOA) : 23 contre 38 en 2015. Le nombre de cessations d’activité (départ en retraite ou tout autre motif) est en baisse en Haute Marne : 237 contre 326 l’année précédente. Le taux du renouvellement des générations est de 77 % au niveau national.

Création de l’ARPAI

Le début d’année a été marqué par la création de l’Association Régionale des PAI (ARPAI) qui regroupe les 10 PAI des départements du Grand Est. Les missions premières du PAI sont d’informer, de rencontrer, et d’accompagner les porteurs de projet mais également de communiquer sur l’installation. Une communication commune sur le dispositif va être mise en place.

Interventions auprès des lycéens

Le PAI s’est entretenu avec les étudiants du département pour leur présenter le dispositif à l’installation, les aides et les différentes OPA. L’objectif était également d’échanger avec des futurs installés sur leurs projets professionnels. En outre, « la section des agricultrices de la FDSEA s’est associée au PAI pour intervenir auprès des classes de troisième » déclare Sandrine Brauen. « Nous souhaitions leur faire découvrir les métiers de l’agriculture, métiers qu’ils connaissent souvent peu alors que ces derniers recrutent. L’utilisation des nouvelles technologies dans notre quotidien fut une grande découverte pour eux ! Ces ateliers ont permis de casser certains préjugés sur nos métiers ».

Le PAI a organisé avec les JA et la Chambre d’Agriculture, le forum installation au lycée agricole de Choignes le 5 avril dernier. « Nous regrettons l’absence des BTS car ce sont les personnes les plus proches de l’installation, mais cette manifestation s’est très bien déroulée » déclare Estelle Foulon.

Vous pourrez retrouver la suite de cet article dans notre édition du 09 juin 2017.

Les PAI en Grand Est (2016)

-1242 porteurs de projet accueillis par les 10 PAI, dont

-365 femmes

-424 hors cadre familial

-247 créations d’entreprises

-788 envisageant de demander les aides

-189 envisageant une activité en agriculture biologique

-363 avec circuit court (absence de données pour 3 départements)

-401 en grandes cultures

-179 en bovin lait

-166 en bovin viande

-140 en horticulture/maraîchage

-88 en viticulture

-64 en ovin/caprin

-62 en aviculture

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2454 | juillet 2017

Dernier numéro
N° 2454 | juillet 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui