L'Avenir Agricole et Rural 24 décembre 2020 a 08h00 | Par Reseau d elevage

Un déficit fourrager très impactant en système herbager

Les conseillers des Chambres d'agriculture du Grand Est et l'Institut de l'Elevage ont simulé, sur quelques systèmes ovins représentatifs de la région, l'impact des conjonctures et aléas climatiques de l'année, afin d'estimer les revenus 2020.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Différentes voies d'adaptation doivent être explorées pour augmenter la résilience des exploitations.
Différentes voies d'adaptation doivent être explorées pour augmenter la résilience des exploitations. - © C. Boyd

Les conseillers des Chambres d'agriculture du Grand Est et l'Institut de l'Elevage ont simulé, afin d'estimer les revenus sur quelques systèmes représentatifs de la région, l'impact des conjonctures et des aléas climatiques de l'année 2020.

Un nouveau déficit fourrager
La mise à l'herbe s'est faite assez précocement et les conditions de pâturage ont été plutôt favorables au début du printemps en plaine (portance, températures douces mais pousse modérée).
Les premières coupes sur prairies temporaires ont été réalisées dès mi-avril, et mi-mai sur les prairies permanentes. Les rendements de ces fauches précoces sont en baisse de 20% (2 TMS/ha à 2,8 TMS/ha). C'est le résultat de la précocité de ces fauches et du printemps sec.
Les conditions météo ont permis de réaliser la majorité des foins avant fin mai, en même temps que les deuxièmes coupes sur prairies temporaires. Ces foins ont de très bonnes valeurs alimentaires. Certains éleveurs ont cependant décidé d'attendre dans l'espoir d'obtenir plus de rendement sur une partie des surfaces.

Très peu de cultures épargnées
Le colza a connu de nouvelles difficultés d'implantation en raison de la sécheresse de 2019 et a été pénalisé par une forte pression de ravageurs. Ensuite, l'automne pluvieux a perturbé les semis. Certaines implantations n'ont pu être réalisées et des cultures de printemps (maïs, orge de printemps) les ont remplacées.
Toutes les cultures ont été impactées avec des rendements à la baisse : en moyenne - 25 % à - 30 % en orge de printemps et en colza, - 15 % en orge d'hiver, - 10 % à -30 % en maïs grain non irrigué. Les rendements des betteraves sont très affectés par la sécheresse et la jaunisse. Seul le blé tire son épingle du jeu (légèrement supérieur à la moyenne quinquennale). Derrière ces moyennes se cache une très forte hétérogénéité, même à l'échelle locale.

Des charges opérationnelles en hausse dans les systèmes herbagers
Jusqu'à cet automne, les prix des aliments étaient comparables à l'année 2019. Depuis, les cours des correcteurs azotés se sont envolés pour atteindre des niveaux records, ce qui peut impacter les coûts alimentaires de l'hiver à venir si les achats n'ont pas été anticipés. Les faibles rendements mettent sous tension les prix de la paille. En revanche, les prix des engrais utilisés pour la campagne sont en baisse (-5 %) ainsi que le carburant (-20 %).

L'évolution des charges opérationnelles en 2020 est essentiellement liée aux impacts de la sécheresse avec des surcoûts alimentaires estimés à 45 EUR/UGB pour des systèmes avec maïs et à 110 EUR/UGB pour des systèmes naisseurs basés sur l'herbe. En système avec maïs, les surfaces supplémentaires engagées en 2020 ont permis de compenser les baisses de rendements, lorsque celles-ci ont été modérées, voire de rééquilibrer le bilan fourrager, mais au détriment des cultures de vente.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2657 | juin 2021

Dernier numéro
N° 2657 | juin 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous