L'Avenir Agricole et Rural 19 septembre 2019 à 08h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

Un concept novateur à l’Auberge le Commerce

Le premier hôtel-restaurant labellisé « Auberge de Pays Logis » en France se trouve à Bologne. Pour marquer l’événement, un ministre est venu inaugurer l’établissement le 6 septembre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-Baptiste Lemoyne a fait spécialement le déplacement en Haute-Marne pour promouvoir ce nouveau label.
Jean-Baptiste Lemoyne a fait spécialement le déplacement en Haute-Marne pour promouvoir ce nouveau label. - © TM

Le Commerce a vu défiler plusieurs générations de bolognais. D’abord un café-restaurant en 1901, il proposera l’hébergement à ses clients par la suite et aura même une pompe à essence dans les années 50. Une véranda sera construite devant l’édifice dans les années 70. Laissée à l’abandon depuis quelques années, la commune décide de le racheter pour le rénover. En 2018, les travaux commencent : la véranda et le garage sont démolis pour aérer l’espace et mettre en valeur la bâtisse. Le mur sur lequel s’appuyait le garage est reconstruit et les deux annexes du bâtiment ont été détruites pour y faire une terrasse et la nouvelle cuisine. 22 des 23 entreprises ayant mené les travaux sont haut-marnaises. Le bâtiment bénéficie d’un coût de fonctionnement énergétique bas.

Du service en milieu rural

Ouvert le 26 août, l’établissement possède un bar et une salle de restaurant de 60 couverts, ainsi qu’une salle chaleureuse pour prendre le petit-déjeuner. L’accueil de l’hôtel plongera les clients dans une ambiance feutrée. Un salon plutôt cosy est à leur disposition avec de la documentation sur la gastronomie locale, les bonnes adresses des producteurs et les lieux à visiter. Les 5 chambres sont très spacieuses, lumineuses avec une cafetière à disposition. Afin de réaliser des économies d’énergie, les lumières s’allument automatiquement dans les salles de bain. Les couleurs utilisées dans les couloirs rappellent la thématique de la manufacture, un clin d’œil aux forges de Bologne. 3 salariés ont été embauchés. Cécile et Guillaume Leichner (ancien cuisinier à Colombey-les-Deux-Eglises), sont les heureux gérants de l’Auberge du Commerce.

Un projet collectif

« Le cœur du village méritait un hôtel-restaurant de caractère » explique Jean-Yves Roy, maire du village, qui compte dynamiser le centre-ville grâce au label « Logis », « une ligne stratégique en faveur des communes rurales ». Le maire a été l’instigateur et le moteur de la transformation du Commerce, soutenu par le Conseil Départemental, la Maison Départementale du Tourisme et la Fédération Internationale des Logis.

Vous pourrez retrouver la suite de cet article dans notre édition du 20 septembre 2019.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2570 | octobre 2019

Dernier numéro
N° 2570 | octobre 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui