L'Avenir Agricole et Rural 23 mars 2017 à 08h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

TROPHÉE COUP DE COEUR POUR LA SARL TOUR FER

La Sarl Tour Fer à Champigny-sous-Varennes a reçu le trophée coup de coeur Champagne-Ardenne, lors de la cérémonie « Stars et métiers 2016 » organisée par la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Sylvie Saxod crée ou restaure des gardes corps, portails, grilles et tout chantier de ferronnerie comme des escaliers.
Sylvie Saxod crée ou restaure des gardes corps, portails, grilles et tout chantier de ferronnerie comme des escaliers. - © BPLC

L’entreprise de ferronnerie d’art a été créée en 2009 par Sylvain MUSSOT, ancien agriculteur, qui a commencé seul puis a créé la SARL Tour Fer en 2012 où l’effectif était passé à 5 personnes. S’en sont suivis des chantiers de références qui lui ont permis de développer très rapidement son activité. En 2015, Sylvie Saxod reprend la Sarl en conservant la même équipe technique et donc son savoir-faire.

 

Aujourd’hui Sylvie Saxod crée ou restaure des gardes corps, portails, grilles et tout chantier de ferronnerie comme des escaliers. Elle intervient même sur des cages de contention pour pédicure bovine et des protections métalliques pour tracteur forestier, deux procédés créés par le fondateur de la Sarl.

 

Le développement de la cage de contention pour pédicure, produit spécifique mais innovant de par ses caractéristiques techniques, mérite un effort de développement commercial au sein de la structure. Il en est de même pour la protection du tracteur forestier, prestation exclusive sur son territoire.

 

La Sarl Tour de Fer participe à des salons et foires, fait des démonstrations de sa cage de contention, participe à des chantiers de référence tels que la réfection du kiosque de Langres et celui de la grille du musée des Lumières qui lui a valu son référencement auprès des Architectes des Bâtiments de France. Les perspectives sont celles d’un développement commercial au niveau européen pour les cages de contention de pédicure bovine (Espagne, Belgique, Suisse), de percer dans un marché de niche, via la protection des engins forestiers, et d’obtenir des chantiers de prestiges pour la restauration de bâtiments.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2469 | novembre 2017

Dernier numéro
N° 2469 | novembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui