L'Avenir Agricole et Rural 29 août 2013 à 10h17 | Par Cetiom

TOURNESOL - Récolter dès que possible­

Le tournesol est devenue la culture de remplacement en automne 2012.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Stade optimal de récolte, le dos du capitule vire du jaune au brun.
Stade optimal de récolte, le dos du capitule vire du jaune au brun. - © Cetiom

Un retard en végétation qui se réduit par rapport à 2012.

En raison des échecs d’implantation de colza à l’automne 2012, le tournesol a été une des cultures de remplacement utilisée. Les surfaces concernées sont particulièrement importantes en Lorraine qui est passée de 3000 ha en 2011 à  plus de 19100 ha en 2013. Ceux qui ont fait le choix du tournesol (et du maïs) n’ont pas été gâtés par le début de la campagne 2013, espérons que la fin de cycle soit plus favorable.
2013 a mal commencé pour le tournesol avec des dates des semis souvent retardées du fait du froid et des pluies. Les parcelles ont donc eu du mal à lever et on note de nombreuses situations avec des peuplements hétérogènes. Par la suite la pluie et le froid se sont installées durablement retardant l’avancement des stades et causant des dégâts dus à la saturation en eau des sols hydromorphes. Toutefois, le mois de juillet très chaud a permis de compenser ce déficit printanier et l’écart entre 2012 et 2013 est quasiment résorbé pour les semis les plus précoces. Pour les semis plus tardifs, les plus nombreux, le retard est toujours présent, par exemple de l’ordre de 50 °C (base 6) jour si l’on compare une semis du 04/04 en 2012 à un semis du 20/04 en 2013 en Lorraine (graphique 1)
Même si tout dépend du climat de l’automne, les récoltes seront plus tardives qu’en 2012 : Elles pourraient se dérouler de mi septembre à début octobre, d’après les simulations agro-climatiques. Il ne faudra pas rater les créneaux favorables en septembre sachant qu’en octobre les jours sont courts et les heures potentielles de moissons très réduites.

Récolter avant que les plantes ne soient complètement desséchées

- Trop tard : Les feuilles sont complètement desséchées, le capitule est brun noir et les tiges brunes. Une récolte trop tardive expose à l’égrenage et aux pertes de capitules par le vent, les oiseaux et les maladies. Les pertes peuvent être limitées si aucun événement climatique ou sanitaire important ne vient perturber la récolte. Elles sont plus élevées en cas de coup de vent ou de maladies (phomopsis, sclérotinia).
- Stade optimal de récolte : Le dos du capitule vire du jaune au brun. Les feuilles de la base et du milieu de la tige sont sèches. Quelques feuilles hautes sont encore un peu vertes. Les fleurons tombent d’eux-mêmes. La tige devient beige clair
- Trop tôt : Les feuilles médianes, supérieures et la tige sont  encore vertes. Le dos du capitule est jaune. La teneur en eau des graines est supérieure à 15 %.Récolter à ce stade augmente le taux d’impuretés et les frais de séchage. Le battage est difficile et la vitesse de récolte plus lente.

Des surfaces en nette hausse  en Lorraine

Depuis 2 ans, les surfaces en tournesol ont fortement progressé en Lorraine (graphique 2). La principale raison de cette hausse vient de l’utilisation du tournesol comme culture de remplacement après les déboires de 2012 et 2013. Les surfaces de cultures d’hiver gelées en 2011-2012 et des problèmes d’implantation des colzas en 2012-2013 expliquent cette progression. Toutefois, au-delà de ces aspects conjoncturels, le tournesol a toute sa place dans le cadre de la diversification des rotations de Lorraine. Parmi ses points forts pour les producteurs, il y a ses besoins limités en intrants (engrais et produits phytosanitaires) et ses atouts agronomiques. Cela en fait une culture économiquement.

 

A NOTER

Pour en savoir plus sur la récolte du tournesol rendez-vous sur www.cetiom.fr rubrique tournesol

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2462 | septembre 2017

Dernier numéro
N° 2462 | septembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

>

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui