L'Avenir Agricole et Rural 14 juin 2007 à 00h00 | Par F.Thevenin

TOURISME EN HAUTE-MARNE - Offrir plus, offrir mieux, offrir différent

Le Comité départemental du tourisme et du thermalisme de Haute-Marne a tenu son assemblée générale. L’occasion de mettre en avant la nouvelle étape de sa stratégie marketing avec la création d’une nouvelle image touristique forte via un « Guide de la Communication ».

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La Haute-Marne possède des atouts indéniables.  Il suffit de les mettre en avant
La Haute-Marne possède des atouts indéniables. Il suffit de les mettre en avant - © JL BLONDEL
En 2006, après un « Schéma de Développement » et un « Plan Marketing », le Comité départemental du tourisme et du thermalisme de Haute-Marne a mis en place ses premières actions prioritaires qui sont déclinées par son président Jean-Marc Fèvre.
La première était la mise en valeur du nouveau positionnement du territoire avec « Haute-Marne en Champagne » complété par un nouveau logo. Le tout est assis par une nouvelle ligne graphique globale qui s’inscrit dans un plan complet de communication.
Dans cette logique, le « Guide de la Communication » a été transmis à l’ensemble des 750 partenaires, prestataires, leaders et élus du département. Pour Jean-Marc Fèvre, « il est désormais nécessaire, voire indispensable, de faire codifier nos signes de reconnaissance pour les clients par nos sites touristiques, nos hébergements, nos points d’accueil… ». Il poursuit : « il faut créer et diffuser la marque Haute-Marne, ensemble, tous dans le même sens, pour créer cette image de destination touristique du territoire ».

www.tourisme-hautemarne.com

Autre action de communication :
le nouveau site Internet www.tourisme-hautemarne.com en français, anglais et néerlandais, en phase avec celui du Conseil Général. Le but est de créer une image unique et complète du territoire, de le positionner dans son ensemble, de créer une nouvelle synergie en profitant d’économies d’échelle.
Enfin, les relations presse représentent un nouveau grand dossier avec le recrutement de « Bonne Réponse » une agence spécialisée pour valoriser la Haute-Marne près des journalistes de la presse nationale.
Pour Jean-Marc Fèvre, un nouveau cap vient donc d’être franchi et il s’agit, désormais, d’aller de l’avant : « la Haute-Marne doit se faire connaître comme destination touristique. Cela doit devenir un leitmotiv du CDTT et des prestataires haut-marnais ».
Isolé et seul, l’organisme pour le tourisme n’a pas les moyens d’y arriver. Seul un ensemble d’actions collectives sera fédérateur. Il est nécessaire et indispensable que ce plan soit désormais « l’affaire de tous ». Les partenaires seront des ambassadeurs et le CDTT met à leur disposition son ingénierie.
Pour aller plus vite et plus fort, le président veut stimuler les réseaux, les filières afin d’attirer et retenir les niches de clients passionnés « dans une toile d’araignée interactive ». Pour mieux connaître ces niches, le comité de tourisme vient d’équiper son site d’un nouvel outil statistiques et participe aux enquêtes régionales en cours sachant que l’observation touristique est également indispensable avant toute action de promotion.
La Haute-Marne doit offrir à ses différentes clientèles des produits spécifiques et innovants qui correspondent aux nouvelles tendances du marché. Il faut aussi anticiper leurs prochaines attentes et leurs exigences !

Partenaires

Le CDTT a également commencé à activer son système collaboratif « Partenaires ». Il s’agit de mieux structurer les filières sur le terrain afin de démarcher ensuite les clientèles de « niches », de « passionnés » qui deviendront les meilleurs clients et les meilleures portes parole.
Jean-Marc Fèvre s’adresse aux professionnels du tourisme : « désormais, vous devez songer à être attractifs dans les offres. La concurrence nationale et internationale est rude. Travailler ne suffit plus… Il s’agit d’offrir plus, d’offrir mieux, d’offrir différent ».
Dans ce sens, le CDTT et ses partenaires ont œuvré pour finaliser une offre adaptée « Tourisme et Handicap » ou de « Haute Qualité Environnementale ».
Ces démarches vont également dans le sens des initiatives du Ministère du Tourisme qui valorise le label « Qualité Tourisme ». Qualité, accueil, service seront les maîtres mots du tourisme français de demain.

Produits phares

Pour Jean-Marc Fèvre, il est indispensable de valoriser les « produits phares » et les « portes d’entrée » du territoire comme le Lac du Der, le Pays de Langres, la station thermale de Bourbonne-les-Bains et, bientôt, le nouveau Mémorial De Gaulle. Ces locomotives doivent donner une lisibilité touristique à la Haute-Marne et permettre de drainer les clients sur l’ensemble de son territoire.
Ces nouvelles actions vont s’inscrire dans une synergie collaborative avec la Région Champagne-Ardenne qui vient de finaliser son nouveau schéma de développement et son plan marketing. De nombreux thèmes pourront être mis en réseau régional et acquérir une force et un dynamisme supplémentaires. Le président du CDTT donne en exemple le réseau régional de voies vertes et pistes cyclables.
Enfin, la commercialisation des produits va s’étoffer avec « Champagne-Ardenne Réservation » gérée en Haute-Marne par Loisirs Accueil. Dans les semaines à venir, les hébergements et les sites seront vendus « en ligne » sur Internet, ce qui s’inscrit dans la démarche marketing mise en place par Maison de la France. La Haute-Marne sera ainsi sur « le marché » dans près de 26 pays du monde.
D’après Jean-Marc Fèvre, la Haute-Marne doit s’engager vers une construction d’image à long terme basée sur une offre réelle et assortie de moyens d’actions cohérents et groupés. Il compte sur les professionnels « pour travailler et réussir ensemble l’avenir touristique de notre territoire ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2525 | décembre 2018

Dernier numéro
N° 2525 | décembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui