L'Avenir Agricole et Rural 21 février 2019 à 09h00 | Par F VW

TéléCALAM est ouvert jusqu’au 18 mars !

Suite à la demande initiée par la FDSEA 52, les JA et la FDPL, l’ensemble du département a été reconnu sinistré. Le taux de perte théorique est fixé à 41 % sur les prairies et à 48 % sur le maïs. La condition la plus restrictive concerne les pertes de récolte qui doivent dépasser 13 % de la valeur du produit brut théorique de l’exploitation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La Haute-Marne est dotée d’une enveloppe de 5,1 millions d’Euros dont un accompte de 2,6 Me a déjà été versé à la Direction Départementale des Finances Publiques de Haute-Marne.
La Haute-Marne est dotée d’une enveloppe de 5,1 millions d’Euros dont un accompte de 2,6 Me a déjà été versé à la Direction Départementale des Finances Publiques de Haute-Marne. - © AAR

Suite à la période de forte chaleur estivale couplée à des cumuls de pluie insuffisants, les exploitants agricoles haut-marnais vont pouvoir solliciter une compensation des pertes subies par le Fonds National de Garantie de Calamités Agricoles.
Les indemnisations ne concerneront que les prairies car la couverture du risque n’est pas totalement assurée par un mécanisme assurantiel, contrairement à d’autres cultures.

Un dispositif complexe

Il est possible de déposer un dossier via la plateforme en ligne «TéléCALAM» depuis le 18 février.
Avant de déposer un dossier d’indemnisation, il est recommandé de réaliser une simulation, via un outil de calcul Excel afin d’estimer votre taux de perte théorique.
Ce dernier doit en effet dépasser la barre des 13 %.
Le calcul de ce taux de perte théorique est complètement déconnecté des pertes réelles de l’exploitation.

En effet, l’algorithme utilise un «barème calamités» négocié dans chaque département. Ce dernier standardise la production brute de chaque culture et de chaque animal.

Vous pouvez retrouver la suite de cet article dans notre édition du 22 Février 2019

Les éléments indispensables pour réaliser une télédéclaration

- Votre n° SIRET
- Votre code TéléPAC 2018
- Vos attestations d’assurances (multirisques, aléas...)
- Les effectifs animaux au 1er juillet 2018 (voir courrier de l’EDE)
- L’assolement 2018 (surface déclarée à la PAC en 2018)
- Le montant des aides PAC 2017
- Tous les éléments permettant de démontrer un taux de perte supérieur à la moyenne départementale (bilan fourrager, facture d’achat de fourrages...)

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2556 | juillet 2019

Dernier numéro
N° 2556 | juillet 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui