L'Avenir Agricole et Rural 31 janvier 2019 à 10h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

SYNDICAT : RETOUR SUR LES ASSEMBLÉES CANTONALES

Comme chaque année, les syndicats cantonaux de la FDSEA ont organisé en décembre 2018 et janvier 2019, leurs assemblées générales afin de faire le point sur l’année écoulée. Les échanges ont également permis d’aborder les nombreux sujets d’actualités (dégâts de gibier, états généraux de l’alimentation, prochaine PAC, élections à la Chambre d’Agriculture…)

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Réunion cantonale dans le canton d'Arc en Barrois et de Chateauvillain
Réunion cantonale dans le canton d'Arc en Barrois et de Chateauvillain - © F VW

Le réseau FNSEA mobilisé

La FDSEA 52 a présenté quelques-uns des acquis obtenus : des avancées rendues possibles à par la mobilisation du réseau FNSEA. Notamment lors des États Généraux de l’Alimentation dont l’objectif principal est de rendre les prix d’achat des produits agricoles plus rémunérateurs pour les agriculteurs. De nombreux décrets et ordonnance seront également publiés afin de stopper la guerre des prix qui est dévastatrice pour l’ensemble des filières.

Pour la très grande majorité des exploitants, les cotisations familiales et maladies sont en baisse de 5 %. Les cotisations familiales sont par exemple passées de 5,40 % du revenu en 2013 à un taux variant entre 0 et 3,10 % en fonction du revenu en 2018.

Pour faire suite à la suppression de la DPA et de la DPI, un nouveau type d’épargne de précaution, simple et flexible a été mis en place.

Une guerre de communication

L’agribashing ou « dénigrement de l’agriculture » a été au cœur de nombreuses assemblées cantonales. Face à ce fléau, il est important que chacun communique sur les aspects positifs de son métier. À ses voisins, à sa famille, à ses amis, qui peu à peu se sont éloignés du monde agricole. Ces derniers bien souvent, ne sont pas conscients des progrès fulgurants qu’a réalisés l’agriculture (GPS, robot de traite, application…).

La FDSEA, les JA et la FDPL sont en cours de réflexion pour dynamiser la communication positive en accentuant par exemple la communication dans les écoles, ou en relançant les fermes ouvertes.

Des dégâts toujours plus importants

Face à une population de sangliers, et de « grandes pattes » en constante évolution, de nombreux exploitants ont signalé des dégâts en forte hausse. De surcroît, la plupart des adhérents présents ont demandé de revoir le dispositif d’indemnisation national. L’infographie ci-dessous reprend les demandes de la FNSEA et des JA au niveau national.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2561 | août 2019

Dernier numéro
N° 2561 | août 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui