L'Avenir Agricole et Rural 05 avril 2017 à 08h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

SYNDICAL : Les avantages de la forêt

La Section des Anciens Exploitants (SDAE) de la FDSEA a organisé une journée d’information sur la forêt. Le Centre Régional de la Propriété Forestière (CRPF) de Champagne-Ardenne a fait un état des lieux du département et a donné des conseils en gestion forestière.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Nicole GY (secrétaire générale) et Claude DEBLAIZE (président SDAE) ont été réélus à leur poste.
Nicole GY (secrétaire générale) et Claude DEBLAIZE (président SDAE) ont été réélus à leur poste. - © T MORILLON

Le Président de la SDAE Claude DEBLAIZE s’est félicité de la présence de plus de 120 adhérents à cette journée d’information, le 30 mars à Semoutiers. Le Président a rendu hommage à Xavier BEULIN, disparu brutalement, «un homme qui défendait la cause des retraités agricoles avec énergie».

La SDAE compte 368 adhérents et se donne comme objectif d’atteindre les 500 : «nous pouvons compter sur nos avantages directs comme la carte moisson». La section peut compter également sur les sorties qu’elle organise : 50 personnes sont inscrites pour se rendre au cabaret de Charmes le 6 avril et 36 personnes pour le voyage en Toscane. Il y a aussi le combat pour la valorisation des retraites : «nous nous battons pour avoir les 75 % du SMIC, cela entrera en vigueur le 1er janvier 2018. Mais l’essentiel reste la santé et la préservation de notre patrimoine» conclut le Président.

 

Acteur de l’économie

Damien BREUGNON, Technicien forestier au CRPF de Champagne-Ardenne, a fait une présentation de la forêt Haut-Marnaise. Avec 245 000 ha, la forêt couvre 39 % du département. Une surface composée à 45 % de forêts privées. On y trouve principalement des espèces feuillues (85 %) et résineuses. Le sol argileux au Nord et dans le Bassigny est favorable à la pousse du chêne et le sol calcaire (Barrois) est propice au hêtre. Il y a 36 sites Natura 2000 comprenant de la forêt, dont 2 Zones de protection spéciale (Bassigny et Barrois/Clairvaux), soit 37 000 ha de forêt dont 22 000 ha en forêt privée. «Chaque zone Natura 2000 a ses spécificités, il y a peu d’obligations, mais beaucoup de conseils» explique Damien BREUGNON.

La récolte de bois en Haute-Marne est de 0,55 millions de m³ chaque année, ce qui explique la présence de 20 scieries sur tout le département. Le volume sur pied représente 40 millions de m³ et la production 1,6 million de m³ par an. 2 450 emplois Haut-Marnais sont concernés par la filière bois.

En Champagne-Ardenne, la filière représente plus de 2 100 établissements et plus de 12 000 emplois (4,2 % de l’emploi salarié privé et 7 % de l’emploi industriel). La filière est le 4ème employeur de Champagne-Ardenne, 1,8 million de m³ sont récoltés chaque année. Le volume sur pied représente 112 millions de m³ et la production 4,7 millions de m³ par an. Ainsi, la Champagne-Ardenne se place au 4ème rang national en production de feuillus, elle est même première au niveau national concernant la production de sciage et de plaquage de bois précieux (données de 2007, ndlr).

Le prix du bois dépend de nombreux facteurs : diamètre du tronc, qualité du bois, accessibilité, volume… Le chêne est fortement demandé par le secteur de la tonnellerie, de ce fait les prix pour cette essence peuvent être intéressants : de 9 à 550 /m³. «L’avantage du chêne, c’est qu’il s’est tourné vers autre chose que l’ameublement» rappelle Damien BREUGNON. Il y a aussi une forte demande sur les merrains (planches de bois de chêne), avec des prix à partir de 175 /m³. En revanche le frêne subit la charalose, un champignon qui fait des ravages dans le Nord Est de la France. De ce fait, beaucoup de frênes se retrouvent sur le marché, entraînant une baisse des prix de cette essence. Le cours des bois résineux sur pied est assez haut, les prix sont intéressants grâce au marché de la construction ; ce sont plutôt les bois moyens qui sont recherchés (environ 50 cm de diamètre). Quant au marché du bois énergie (chauffage) et de trituration (panneaux de bois déchiquetés), il est en pleine expansion.

 

Retrouvez la suite de notre article dans notre édition papier de cette semaine page 05
Bonne lecture.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2462 | septembre 2017

Dernier numéro
N° 2462 | septembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui