L'Avenir Agricole et Rural 04 février 2021 a 09h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

Sur le terrain pour défendre le plan protéine

Le ministre de l’Agriculture était jeudi 21 janvier dans la Marne où il a visité un site de production de luzerne déshydratée et deux exploitations. Julien Denormandie a défendu la souveraineté alimentaire de la France.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Le ministre de l’Agriculture a passé la journée du jeudi 21 janvier dans la Marne. Une visite consacrée à la production de protéine et au plan de développement de 100 millions d’euros qui lui est dédié. Attentif, ouvert au dialogue, Julien Denormandie a multiplié les échanges avec les professionnels. Volontaire, il a enchaîné les messages positifs : souveraineté agroalimentaire de la France, réduction de la dépendance à l’importation de protéine, affichage de l’origine des viandes dans les cantines… Pour le ministre, « il faut démontrer à nos concitoyens que l’agriculture est un puits de carbone encore plus fort que la forêt » et cela devrait être rémunéré. Enfin, alors que la crise sanitaire n’est pas finie, Julien Denormandie observe que toute la chaîne agroalimentaire a tenu et que cette solidarité doit s’exprimer par « une juste répartition des prix ». Le respect de la loi Egalim doit permettre que la création de valeur soit renvoyée aux agriculteurs.

Usine de déshydratation

Julien Denormandie est arrivé peu avant 11 heures à Saint-Rémy-sur-Bussy pour visiter l’usine de déshydratation de luzerne de la coopérative Luzéal. Son président, Benoît Lampson a présenté les atouts de cette légumineuse, riche en protéine et destinée aux animaux d’élevage. Elle cultive les vertus agronomiques, environnementales tout en préservant la biodiversité et la qualité de l’eau.

Besoin de 200 euros/ha
Président de Luzerne de France, Éric Masset est intervenu pour demander des aides à l’investissement, un programme de recherche et développement et des paiements obligatoires pour services environnementaux. Concernant la future PAC, il souhaite « la mise en place d’éco-schème spécifiques à la luzerne pour en rémunérer les externalités positives au bénéfice de nos concitoyens ».

Objectif : + 40 % des surfaces en 3 ans

« Ma vision politique, c’est l’enjeu de la souveraineté agroalimentaire de notre pays, pas de l’agroécologie qui n’est qu’un moyen », a répondu le ministre de l’Agriculture. « Souveraineté vis-à-vis du renouvellement des générations, de la dépendance à certains intrants et de la dépendance au soja brésilien et à d’autres protéines », ajoute Julien Denormandie pour qui c’est aussi « importer de la déforestation ». Le ministre veut « donner les moyens à la filière de produire plus de protéines ». Son plan « vise à accroître les superficies et à accompagner nos éleveurs », souligne le ministre pour qui la clef « c’est la création de valeur par l’organisation de filière ».

« Une dynamique de projets positive est nécessaire »

Le président de la FRSEA Grand Est, a exprimé au ministre sa volonté d’engager l’agriculture « dans une dynamique de projets positive ».
« Il faut avoir une vision globale des enjeux (protéine, carbone, réchauffement climatique, environnement, production…) et les accompagner par des plans de filière pour que la valeur ajoutée revienne sur les exploitations agricoles ».

Hervé Lapie a également alerté le ministre sur les difficultés que rencontre la filière betterave-sucre en Alsace.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2650 | avril 2021

Dernier numéro
N° 2650 | avril 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous