L'Avenir Agricole et Rural 16 août 2018 à 15h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

STATISTIQUES : UNE DYNAMIQUE EN HAUSSE POUR LE GRAND EST

Dans la région Grand Est, l’emploi croît de 1 % cette année, après une progression de 0,7 % l’année dernière. Le pays affiche désormais d’un PIB en progression de 2,2 %.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

 

Pour la deuxième année consécutive, l’emploi salarié du secteur marchand principalement progresse avec +1 % après +0,7 %. Pour la première fois depuis 2009, l’emploi dans la construction croît également. Hors intérim, l’industrie décline puis s’améliore et finit par se stabiliser au quatrième trimestre. A contrario, en intérim, l’emploi se maintient à haut niveau pour la troisième année. Quant au tertiaire hors intérim, il continue de se développer notamment dans l’hébergement-restauration et les services aux entreprises. Le PIB du pays atteint 2,2 %, après seulement 1,1 %. La reprise de l’emploi est ainsi favorisée, ainsi que l’amélioration du marché du travail dans toutes les régions de métropole. Le taux de chômage s’établit à 8,6 % grâce à une diminution de 1,3 point. Il atteint donc la moyenne française. Il permet de constater un certain recul dans tous les départements et sur l’ensemble de la région. Par ailleurs, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A passe sous les 300 000. Malgré la croissance du chômage de longue durée, les offres d’emploi progressent avec une plus forte part d’emplois durables.

La région contribue pour 12,1 % à l’ensemble des échanges français avec des échanges extérieurs en hausse, soit 121 milliards d’euros. Sa contribution, rapportée au nombre d’habitants, est toujours la première devant la Normandie et l’Île-de-France. De plus, le Grand Est conserve son deuxième rang pour les exportations et se situe au quatrième pour les importations. Les industriels constatent une activité plus soutenue, grâce aux exportations notamment. La production dans le BTP est en hausse grâce à l’augmentation des effectifs et au rebond des travaux publics. La création d’entreprises progresse dans sept départements sur dix. Les formes classiques sont préférées au régime de micro-entrepreneur. Le fret fluvial croît de 2 %, sans pour autant compenser le recul de l’année précédente. Les immatriculations de véhicules neufs s’améliorent de 5,5 %. À noter que les automobiles motorisées au gazole représentent désormais moins de la moitié des véhicules particuliers. Les établissements d’hébergements touristiques de la région ont enregistré 21,3 millions de nuitées, soit une augmentation de 7 %. C’est plus qu’au niveau national. Après une année 2016 difficile, la récolte 2017 renoue avec les performances habituelles pour les céréales, oléagineux et protéagineux dans le Grand Est. L’abondance de la récolte mondiale pèse sur les cours, pénalisant les exportations. Les cultures de pommes de terre et betteraves sont bonnes ,tandis que la production laitière recule malgré la croissance rapide de la production de lait biologique. Les cours des bovins sont en légère hausse et les livraisons augmentent, tout comme les marchés porcin et ovin, ces productions ayant toutes connu une chute continue des prix depuis 2013.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2522 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 2522 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui