L'Avenir Agricole et Rural 16 octobre 2014 à 08h00 | Par E. Dauphin

Soixante-cinq ans de mutualisme

A l’occasion des prochaines élections, la MSA fait circuler une exposition itinérante intitulée «Campagnes en mouvement».

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Stéphane Martinelli, Président du Mémorial Charles de Gaulle à gauche et Eric Petit, Président de la MSA Sud Champagne.
Stéphane Martinelli, Président du Mémorial Charles de Gaulle à gauche et Eric Petit, Président de la MSA Sud Champagne. - © E.D.

Mobilisation autour des valeurs mutualistes

Eric Petit, Président de la MSA Sud Champagne, a procédé au vernissage de l’exposition intitulée «Campagnes en mouvement» à Colombey-les-Deux-Eglises jeudi dernier, en présence de Stéphane Martinelli, président du Mémorial Charles de Gaulle. Elle rend hommage aux femmes et aux hommes qui ont œuvré pour la protection sociale agricole. L’exposition est structurée autour de 14 affiches historiques sur les scrutins de la MSA.

Institution démocratique, la MSA organise depuis 1949 des élections professionnelles pour choisir ses représentants. Cette opération marque donc le début d’une autre campagne ; celle des élections professionnelles qui auront lieu du 12 au 27 janvier 2015. Les élections MSA obtiennent habituellement un taux de participation compris entre 40 et 50 %, parmi les plus élevés rencontrés en matière d’élections professionnelles. L’objectif est de continuer à mobiliser un maximum de candidats potentiels et de votants afin d’afficher l’attachement des adhérents à leur système de protection sociale. En effet, les Pouvoirs Publics pouraient être tentés par un éventuel rapprochement avec le régime général pour des raisons budgétaires.

La Mutualité Sociale Agricole est le deuxième régime de protection sociale en France. Le système agricole est un régime singulièrement efficace qui a fait ses preuves en terme d’efficacité. Il se caractérise par un guichet unique santé/famille/vieillesse.

Votez en un clic

Pour faire grimper le taux de participation, l’institution sexagénaire n’a pas hésité à tabler sur des moyens de communication modernes ; après le vote par correspondance, c’est maintenant au tour du vote électronique de faire son entrée. L’ensemble des ressortissants du régime agricoles est appelé à voter tous les cinq ans. Les élus de la MSA garantissent une gouvernance mutualiste en assurant un relais entre la MSA et leurs territoires respectifs. Ils sont actuellement 450 délégués sur les deux départements. Ils sont répartis en trois collèges ; exploitants, salariés et employeurs de main-d’œuvre. Toute candidature est la bienvenue..

Témoignages «A travers la MSA, nous défendons la ruralité »

Comme dans beaucoup d’organisations syndicales et associatives, la crise des vocations se fait sentir dans la catégorie des actifs salariés et non salariés. Les retraités sont très représentés. Trois élus s’expriment à l’unisson en faveur du monde rural et de la solidarité à travers leur engagement au sein de la MSA.

Michel Alexandre, retraité salarié d’une coopérative agricole à Montier en l’Isle

Michel est jeune retraité, il en est à son premier mandat et compte prolonger une expérience qu’il considère utile pour le monde rural. Il a été particulièrement marqué par l’opération de sensibilisation au don d’organe menée auprès des établissements scolaires. Grâce au réseau MSA, il a été possible à chaque fois d’avoir le témoignage d’un bénéficiaire d’une greffe.

Danielle Milley, retraitée salariée d’une coopérative agricole résidant à Unienville

 

Danielle est à son quatrième mandat en tant qu’administratrice. Elle compte rester simple déléguée et «

laisser sa place aux jeunes» après s’être investie en tant qu’administratrice. Elle voit autour d’elle de nouvelles solidarités se réinventer comme par exemple les SEL (systèmes d’échanges locaux), alors que les outils du mutualisme existent déjà et qu’il faut continuer à les faire vivre.

 

Daniel Taillefumier, agriculteur retraité à Cirey-sur-Blaise


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2453 | juillet 2017

Dernier numéro
N° 2453 | juillet 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui