L'Avenir Agricole et Rural 19 juillet 2018 à 09h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

SOCIAL : LES JEUNES ARTISTES DU MONDE ENTIER S'EXPOSENT À LA MSA

L’agence MSA de Chaumont accueille une exposition de tableaux du centre pour l’Unesco de Troyes. Les œuvres, dessinées par des enfants originaires de différents pays, ont pour objectif de rapprocher l’art et les acteurs du monde rural.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’occasion de découvrir le point de vue des enfants sur des thèmes chers à la MSA.
L’occasion de découvrir le point de vue des enfants sur des thèmes chers à la MSA. - © T MORILLON

Le 4 juillet, Michel Girost, président de l’association Centre pour l’UNESCO Louis François à Troyes, en compagnie de Eric Petit et de Stéphane Antigny, respectivement président et directeur MSA Sud Champagne, ont inauguré l’exposition. Les peintures ont été choisies à l’occasion d’un partenariat sur le thème de l’action sanitaire et sociale, elles sont visibles dans les locaux de la MSA à Chaumont jusqu’à fin 2018.

 

Ces œuvres font partie de la collection du centre pour l’UNESCO. L’un des objectifs est de favoriser l’accès à l’art «Nous mettons en valeur tout le travail de ces jeunes en partageant la culture sur le territoire» indique Michel Girost. Les thèmes retenus tournent autour de thèmes chers à la MSA : le bien-être, les vacances et le repas/la fête». «L’UNESCO partage les mêmes valeurs que la MSA. La culture et le social ne font qu’un» explique Eric Petit. «Et nous pouvons nous servir de ces tableaux pour aborder d’autres thématiques sociales» fait remarquer Stéphane Antigny. La MSA souhaite montrer que l’art et la culture sont accessibles à tous et peuvent constituer une source d’épanouissement et de renforcement du lien social.

 

Diversité culturelle

En 1978, l’association organise le concours «Graines d’artistes» dans l’Aube à destination de la jeunesse, puis il est déployé au niveau national en 1992. Le concours devient alors international l’année suivante et ce fut un succès immédiat avec 2000 créations artistiques de 22 pays. Le thème change chaque année. La technique est libre, mais le format 0,90 X 1,20 m doit être respecté. Les artistes sont des enfants ayant entre 3 et 25 ans, originaires de 150 pays du monde. Le jury sélectionne les tableaux en fonction des tranches d’âge, chaque année l’association nomine 350 à 400 jeunes pour 100 lauréats.

 

En 40 ans de concours, ce ne sont pas moins de 101 000 créations artistiques qui sont conservées par l’association dans son artothèque «Memoires du futur» à Troyes. Sur tous ces tableaux, environ 7800 sont présentés dans différentes expositions, «le reste des tableaux sera dédié à la recherche dans notre «pôle recherche» qui sera créé prochainement» indique Michel Girost.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2526 | décembre 2018

Dernier numéro
N° 2526 | décembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui