L'Avenir Agricole et Rural 13 février 2020 à 09h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

SIA 2020 : Olygan sélectionné pour Paris

Fait particulièrement rare, un taureau haut-marnais a été sélectionné pour le concours Charolais au Salon de l’agriculture qui aura lieu le 23 février. Le GAEC de la Rochelle est aux petits soins pour que son animal ait toutes ses chances.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Michael et David Monsus sont fiers de leur taureau qui représentera la Haute-Marne à Paris.
Michael et David Monsus sont fiers de leur taureau qui représentera la Haute-Marne à Paris. - © T MORILLON

Comme chaque année, le Salon de l’agriculture revient à Paris, du samedi 22 février au dimanche 1er mars. Cette année la Charolaise est à l’honneur puisque c’est la race d’Idéale, la vache Égérie du SIA 2020. Et cette année la Haute-Marne sera représentée grâce au taureau Olygan du Gaec de la Rochelle à Poinson-lès-Nogent.

David et Michael Monsus sont à la tête de cette exploitation qui compte 430 ha, dont 230ha de céréales et le reste en herbe. Passionnés par la sélection génétique, les éleveurs ont inscrit leurs 170 Charolaises au Herd-Book. « On privilégie surtout les facilités de naissance. On prend des animaux en grand format, c’est le poids qui fait le prix et ça ne coûte pas plus cher à nourrir » indique les exploitants. Les vaches sont engraissées, mais pas les broutards, qui sont vendus à l’âge d’un an. Les montes naturelles sont privilégiées et les vêlages sont concentrés du mois de novembre jusqu’en avril. « En période hivernale les bêtes sont rentrées, c’est plus facile ». Pour gagner en liberté, ils se sont équipés de détecteurs de vêlages.

 

Un fils de champion

Le taureau Olygan est né au Gaec Micaud dans l’Allier, un élevage prestigieux de la race Charolaise. Le Gaec de la Rochelle l’a acheté en février 2019 alors qu’il venait d’avoir un an. L’animal avait récemment obtenu le premier prix de section au concours de Saint Gervais d’Auvergne dans le Puy-de-Dôme. Olygan est un fils d’Ibra Mic qui a été sacré deux fois de suite champion toutes catégories à Paris au Salon de l’agriculture, l’an passé et en 2018.
Inscrit à Agrimax à Metz, Olygan a malheureusement pris froid pendant son transport au salon. Mais malgré sa maladie, l’animal s’est classé deuxième du concours. Devant toutes ces performances, le Gaec Micaud a conseillé aux propriétaires d’inscrire Olygan au concours Charolais du Salon de l’agriculture. Une commission est passée et a sélectionné le taureau de 2 ans qui devrait avoisiner les 1200 kg le jour de sa présentation. Il fait partie des 15 bêtes a concourir dans la catégorie « Taureau de deux ans ». Au total 41 animaux ont été sélectionnés au SIA pour le concours Charolais.

 

Des atouts exceptionnels

«C’est un animal conforme au standard qui est très racé. Il a un très bon équilibre entre viande et squelette et un dos exceptionnel, complètement plat. Son carré de bassin est également exceptionnel, ses filles seront sûrement parfaites pour le vêlage» détaille David Monsus. «Le poids ne fait pas tout, l’animal doit pouvoir se déplacer correctement lors de son passage sur le ring, mais Olygan n’est pas très gras».

En attendant le jour du concours, les éleveurs sont aux petits soins pour leur animal. Très docile, il est brossé  quotidiennement, son poil doit être impeccable pour le concours. David et Michael arriveront à Paris avec Olygan le 21 février et y resteront 3 jours, voire une semaine si l’animal arrive à se classer premier de sa catégorie.


Le concours Charolais aura lieu le 23 février de 11h à 14h. Tous les concours sont visibles en direct sur www.salon-agriculture.com en cliquant sur « Des concours avec le meilleur de la génétique » puis en haut de la page sur « TV rings animaux »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2593 | mars 2020

Dernier numéro
N° 2593 | mars 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    05-03-2020 | L'Avenir Agricole et Rural

    Prédation

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui