L'Avenir Agricole et Rural 27 février 2020 à 09h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

SIA 2020 : LA HAUTE-MARNE CONFIRME SA PRESENCE A PARIS

Le Conseil Départemental et la Chambre d’agriculture ont renoué leur partenariat pour renforcer l’image de la Haute-Marne au salon de l’agriculture. Les producteurs sont encore plus nombreux cette année.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Avec 62 m², la Haute-Marne a le plus grand stand de la région.
Avec 62 m², la Haute-Marne a le plus grand stand de la région. - © T MORILLON

Le président du Conseil départemental Nicolas Lacroix est satisfait d’avoir renforcé la présence de la Haute-Marne au Salon de l’agriculture l’année dernière : « on a eu de bons retours, j’ai senti une vraie fierté des haut-marnais. L’idée c’est d’inscrire l’opération dans la durée ». Alors qu’il n’y avait que quelques producteurs à Paris, le Département a pris les choses en main avec la Chambre d’agriculture en 2019, ce qui a permis à 26 producteurs de venir. Cette année 34 producteurs font découvrir leurs nombreux produits : volailles, porcs, canards, pigeons, lentilles, pâtes, légumes secs, miels, confitures, farines, plantes sèches, huiles alimentaires, fromages, escargots, safran, bières, eaux-de-vie, liqueurs, champagnes, vins, spiruline et laine.


L’abeille chercheuse (Vecqueville).
L’abeille chercheuse (Vecqueville). - © T MORILLON

Chaque producteur est présent pendant trois jours, hormis la distillerie Georges Decorse qui reste toute la durée du SIA. Grâce à son expérience du salon, Jean-Guillaume Decorse est un peu le « référent » auprès des producteurs qui peuvent lui demander conseil. « Nous ne sommes pas ici pour gagner de l’argent, mais pour être tous ensemble avec un même but : promouvoir les richesses du département. Il ne faut pas de clans, mais un esprit de groupe ». Cette présence permet surtout aux producteurs de se faire des contacts, avec des retours qui se concrétisent. Une distinction au Concours général agricole permet aussi d’augmenter ses ventes. Cette année, la distillerie Decorse a reçu une médaille d’argent pour son eau-de-vie de poire et Le Muid Montsaugeonnais deux médailles d’argent pour son Chardonnay 2018 et son Chardonnay 2018 vieilli en fût de chêne.

L’inauguration officielle de l’espace Grand Est.
L’inauguration officielle de l’espace Grand Est. - © T MORILLON

L’inauguration officielle de l’espace Grand Est s’est déroulée le 25 février. Maximin Charpentier, président de la CRAGE, a réaffirmé le rôle des Chambres d’agriculture : « renforcer l’échelon départemental et répondre aux besoins des territoires ». Le président du Conseil Régional Grand Est Jean Rottner a évoqué les bienfaits environnementaux de l’agriculture, qui : « en plus de son rôle de production alimentaire est aujourd’hui un levier de la transition énergétique et de la préservation de notre environnement en limitant les gaz a effet de serre et en captant du carbone dans les sols ». Un avis partagé par Emmanuelle Wargon, Secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique, pour qui « l’agriculture n’est pas un problème, mais une solution ».

Le 26 février a eu lieu la journée de la Haute-Marne. Un projet de création d’une légumerie par une structure d’insertion sociale a été présenté, ainsi qu’Agrilocal 52 (plateforme qui met en lien producteurs et acheteurs en restauration collective) agrémenté de témoignages du personnel et d’élèves du collège de Wassy. Puis l’équipe de restauration de l’établissement a cuisiné des produits du terroir. Les visiteurs ont pu déguster du fromage de Langres et de la truffe de Haute-Marne. Des animations ont mis en avant nos savoir-faire : démonstration de création florale, de vannerie et de maroquinerie.


Nous reviendrons sur les concours des animaux la semaine prochaine.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2594 | avril 2020

Dernier numéro
N° 2594 | avril 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous