L'Avenir Agricole et Rural 14 février 2013 à 11h34 | Par L'Avenir Agricole et Rural

SERVICE DE REMPLACEMENT - Le Service de Remplacement remonte la pente

Le SDR a tenu son assemblée générale annuelle en présence des responsables professionnels, des salariés permanents et des utilisateurs de «la boîte d’intérim» de l’agriculture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © ESTELLE DAUPHIN

Sébastien Riottot, président du SDR, a dévoilé un bilan de l’activité du SDR pour l’année 2012 en nette progression. Et même si la structure reste fragile et doit conforter son niveau d’activité, il n’est plus question de voir disparaître cet outil au service des agriculteurs, comme il en était question l’an passé.

 

Une remontée d’activité significative : + 73 %

La structure compte désormais 167 adhérents utilisateurs, soit 13 de plus qu’en 2011. Les agents ont représenté 6,59 ETP pour 1482 jours de travail effectués en 2012, contre seulement 852 jours en 2011. Trois agents de terrain sont en CDI à temps plein, dont l’un d’eux est arrêté suite à un accident de travail. Le SDR a également confié des missions ponctuelles à une cinquantaine de vacataires.

Parmi les motifs de remplacement qui ont dopé l’activité du SDR figurent :

- les remplacements pour accidents/maladies avec 356 jours en plus

- les remplacements pour congé progressent de 121 jours

- les remplacements pour congé maternité progressent de 146 jours

- les remplacements pour mandats professionnels se sont accrus de 43 jours

En revanche, le congé paternité est en recul de 63 jours. Il permet pourtant au jeune papa de se faire remplacer durant onze jours consécutifs dans les quatre mois suivant la naissance de l’enfant pour la  modique somme de 14 euros/jour. Des barrières culturelles existent au sein des exploitations, notamment dans les structures sociétaires. Un motif de remplacement pas toujours facile à assumer auprès des associés.

 

Un résultat financier en progression de 28 000 euros

En déficit de 16 000 euros l’an passé, le SDR a dû procéder à «un plan de redressement» en se séparant d’une des deux agents administratifs. La communication a été relancée à moindre coût à travers le réseau de ses membres associés afin de restaurer un climat de confiance envers le SDR au sein de la profession.

Les efforts ont commencé à porter leurs fruits et le service a renoué avec la croissance. La structure affiche cette année un excédent de 12 000 euros et prévoit un budget à l’équilibre pour l’exercice à venir.

 

Un bel effort de soutien de la part des OPA

Alertées par courrier, les OPA sympathisantes de la structure n’ont pas hésité à mettre la main à la poche en versant à la structure au total 6400 euros de subventions exceptionnelles. Parmi elles figurent : la Chambre d’Agriculture, les Jeunes Agriculteurs, le Crédit Agricole, EMC2 et Elitest. Sébastien Riottot les en a chaleureusement remerciés.

 

L’assurance Main-d’Œuvre de Groupama

Deux remplacements de longue durée ont pu se faire dans des conditions optimum, suite à des accidents/maladies. En qualité d’adhérents au service de remplacement, les personnes faisaient partie des 43 haut-marnais à avoir adhéré au contrat d’assurance collectif «assurance main-d’Œuvre de remplacement» proposé par Groupama, en partenariat avec le SDR.

Cette couverture s’adresse aux chefs d’exploitation, conjoints collaborateurs et aide familiaux. L’adhésion annuelle personnelle s’élève à 248 euros, payable avant le 31 mars de l’année en cours. L’adhésion annuelle permet de bénéficier d’un remplaçant à un tarif réduit.

- En cas de maladie sans hospitalisation, la durée de remplacement est de 60 jours dont cinq jours de franchise.

- En cas d’accident ou de maladie avec hospitalisation, la durée de remplacement est de 60 jours sans franchise.



Créateur d’expériences

Pour répondre aux demandes de remplacement, le SDR est toujours à la recherche de personnes sérieuses et motivées.

Le passage au SDR permet de cumuler des expériences formatrices dans des systèmes d’exploitation différents pour des jeunes intéressés par l’agriculture ou en attente d’installation.

C’est également un complément de revenu intéressant. Les frais de déplacement sont pris en charge à hauteur de 30 cts/km à partir du 11e km et la mission est payée autour de 10 euros brut de l’heure.

 

Contact : 03 25 35 03 27 ou contact@sr52.fr

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2522 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 2522 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui