L'Avenir Agricole et Rural 08 juillet 2011 à 10h24 | Par G HUSSON POUR LA FDSEA 52

SECHERESSE - EAU - LE DEPARTEMENT RESTE EN NIVEAU "ALERTE"

Le comité sécheresse s’est réuni le 5 juillet 2011 à la Préfecture sous l’égide du Préfet pour faire le point sur la situation hydrologique du département et réfléchir sur la mise en place éventuelle de nouvelles mesures.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Des précipitations
hétérogènes

 

Les cumuls moyens de précipitations du mois de juin varient de 65 à 90 mm, sur les 11 stations départementales de Météo France. Le déficit moyen du mois de juin 2011 est de 21% (soit 16,4 mm). Les cumuls sont très hétérogènes et s’échelonnent de 42,2 mm à Langres à 107,8 mm à Chaumont ville.
Le déficit de pluviométrie est plus marqué sur le flanc Nord Est et sur le plateau de Langres (cf carte).
Les faibles précipitations et les températures élevées dégradent le bilan hydrique (Précipitations – Evapo Transpiraton Potentielle). Ce bilan est inférieur à la normale et s’est encore dégradé passant de -54% fin mai à -75% fin juin à St Dizier et de -60% fin mai à -81% fin juin à Langres.
En comparaison avec les années 1976 et 2003, le mois de juin 2011 est plus arrosé mais le phénomène de sécheresse est intervenu plus tôt.

Les prévisions de Météo France sont peu rassurantes, les prévisions saisonnières pour les mois de juillet, aout, septembre annoncent peu de précipitations et un été plutôt chaud.

Reprise du tarissement de certains cours d’eau

Le tarissement des cours d’eau se généralise sur le département, malgré une légère inflexion liée aux pluies de début juin.
Le niveau des réservoirs reste faible mais au dessus de la moyenne des 5 volumes minimums enregistrés de 1976 à 2010. Seul le réservoir de la Mouche passe en dessous de ce seuil.
En ce qui concerne les eaux souterraines la situation ne s’est pas dégradée mais reste fragile. Pour l’heure la Préfecture n’a pas enregistré d’appels téléphoniques de communes n’arrivant plus à s’approvisionner en eau potable.

Maintien du seuil d’« Alerte » sur le département

L’arrêté préfectoral du 24 mai 2011 est bien évidemment toujours en vigueur,  la situation est préoccupante et les semaines à venir seront déterminantes quant au choix de passer une partie du département du niveau « Alerte » au niveau « Crise ».

 

Rappel des principales restrictions actuelles :
- Interdiction d’arroser les espaces verts et jardins de 11h à 18 h,
- Interdiction de laver les véhicules en dehors des stations de lavage,
- Interdiction de remplir les piscines.

Calamités agricoles : premier rapport d’étape

La mission d’enquête qui a circulé dans le département fin juin a constaté des dégâts généralisés sur les pâtures et des situations très contrastées sur les cultures. La dégradation se poursuit avec les fortes chaleurs de ces derniers jours et la sécheresse persistante qui compromettent maintenant les 2ème coupes de foin, voire les maïs dans les petites terres.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2522 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 2522 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui