L'Avenir Agricole et Rural 01 avril 2021 a 09h00 | Par Emilie GADAUT - SR Grand Est

Se faire remplacer pour profiter de sa vie de famille

Le remplacement « congé maternité » permet à l'agricultrice de déléguer ses activités pour se consacrer pleinement à l'accueil de son enfant.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Le congé maternité, d'une durée de 112 jours ou plus, est financièrement pris en charge dans sa totalité par la MSA (une allocation est versée directement au Service de Remplacement). En effet, une convention annuelle a été signée avec les Services de Remplacement en décembre 2019. Par ailleurs, l'agricultrice peut également bénéficier d'un congé pathologique, d'une durée de 14 jours supplémentaires, accordé en fonction de son état de santé et pris en charge dans les mêmes conditions.

Anticiper l'évènement
L'exploitante doit, au préalable, déclarer sa grossesse à la MSA puis contacter le Service de Remplacement de son département pour faire sa demande, en précisant les dates de son congé maternité et, le cas échéant, de son congé pathologique.

Un service qui s'adapte à tous types de production
Enceinte de son deuxième enfant, Doris Demange a fait appel au Service de Remplacement dans le cadre de son congé maternité. Productrice de poules pondeuses, installée sur 2 ha de prairie, à Harol, dans les Vosges, avec un système d'alimentation et de ramassage des oeufs à la main, et une vente directe à 100 % sur les marchés et associations de consommateurs, la mission de remplacement à « La Boite à OEufs » nécessitait des compétences spécifiques. Eugénie, agent de remplacement, qui a été spécialement recrutée pour effectuer cette mission.

Pour tout complément d'informations, contacter votre service de remplacement sur le site www.servicederemplacement.fr.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2648 | avril 2021

Dernier numéro
N° 2648 | avril 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous