L'Avenir Agricole et Rural 10 juillet 2014 à 08h00 | Par T. Morillon

RURAL

Pour faire découvrir les produits et savoir-faire locaux, un marché est organisé dans chacune des Petites Cités de Caractère en Pays de Chaumont au mois de juillet, à Bourmont, Vignory et Châteauvillain.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le Pays de Chaumont et l’ADMA organisent des marchés pour valoriser le patrimoine et les produits locaux.
Le Pays de Chaumont et l’ADMA organisent des marchés pour valoriser le patrimoine et les produits locaux. - © T.M.

RURAL

Depuis 2012, les Petites Cités de Caractère ont fait leur apparition en Pays de Chaumont avec la labellisation des communes de Châteauvillain, Bourmont et Vignory. Cette année, le Pays de Chaumont et les communes ont souhaité proposer un programme d’événements pour mettre en valeur et animer ces 3 villages. En parallèle, les différents acteurs avaient également la volonté de mettre en avant les productions et les savoir-faire locaux. C’est de ces multiples objectifs qu’est né le projet d’organiser des marchés de producteurs et d’artisans dans les Petites Cités de Caractère.

Valoriser les villages

Le label «Petites Cités de Caractère», initié en 1977 en Bretagne, existe également dans plusieurs régions (Franche-Comté, Pays de la Loire, Poitou-Charentes…). Il a comme objectif de mettre en valeur l’authenticité et la diversité du patrimoine des petites communes. Le Conseil Régional de Champagne-Ardenne et le Comité Régional du Tourisme ont décidé en 2011 d’intégrer ce label à leur politique touristique.

Pour accéder à ce label, la commune candidate doit répondre à des critères préalables d’admission, mais aussi à une série d’engagements en faveur du territoire. La commune doit avoir moins de 6 000 habitants, à la date de la demande d’adhésion. L’agglomération doit être soumise à une protection au titre des monuments historiques, d’une Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager ou d’un Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur. La commune doit également avoir un bâti suffisamment dense pour lui donner l’aspect d’une cité, détenir un patrimoine architectural de qualité et homogène et exercer ou avoir exercé des fonctions urbaines de centralité. Enfin, l’agglomération doit avoir un programme pluriannuel de réhabilitation et de mise en valeur du patrimoine.

Animer le territoire

L’Association pour la Diversification des Métiers de l’Agriculture (ADMA) a été créée en 1993. Visant à encourager les projets innovants, elle mène des actions collectives pour renforcer la visibilité des produits locaux et encourager les projets de diversification. Elle accueille des agriculteurs (ou des futurs exploitants) qui pratiquent soit l’accueil à la ferme, soit la production ou la transformation de produits fermiers, mais aussi des entreprises artisanales dans le prolongement d’activités agricoles en lien étroit avec le terroir. La présidente de l’ADMA a indiqué : «on ne peut pas allier le territoire sans le terroir, le public découvrira en même temps le patrimoine du village et les produits locaux».

Ces événements sont organisés avec le concours d’associations comme «La Clef des Champs», «Histoire et Patrimoine» ou encore «Dynamic’Art». «Nous voulons faire découvrir les Petites Cités de Caractère et le patrimoine haut-marnais, offrir un espace de promotion des productions et proposer des événements qui animent le territoire» a précisé Jean-Yves Roy, président du Pays de Chaumont.

Attirer les touristes

Ces marchés semi-nocturnes de producteurs et d’artisans d’art sont organisés en partenariat avec l’ADMA et la Chambre d’Agriculture. Ils auront lieu de 18h à 22h, sur une période de 3 week-ends au mois de juillet, avec le principe d’un marché par commune. C’est une trentaine de producteurs et d’artisans originaires de Haute-Marne, des Vosges ou de Côte d’Or qui vendront leurs produits. En plus de dynamiser le territoire, ces événements conviviaux et festifs devraient attirer un nombre de visiteurs conséquents, aussi bien les habitants que les touristes. Les visiteurs pourront donc consommer sur place les produits achetés. Des tables seront installées pour que les personnes puissent se restaurer. Pour ponctuer et animer ces soirées, une manifestation culturelle (concert ou spectacle) sera proposée.

Vendredi 11 juillet à Vignory, le marché aura lieu sur la place de la Mairie avec le concert du groupe «Léo les mains» (chanson française à texte).

A Chateauvillain, il sera présent sous les anciennes Halles, samedi 19 juillet avec la déambulation des Enchanteurs de l’an mil et des Fous follets durant la soirée.

Enfin, Bourmont accueillera son marché le samedi 26 juillet sur la place de l’Hôtel de Ville avec le concert de Geneviève Simon (chanson française).

Les marchés sont ouverts de 18 heures à 22 heures.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2461 | septembre 2017

Dernier numéro
N° 2461 | septembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui