L'Avenir Agricole et Rural 30 avril 2009 à 13h50 | Par F.Thevenin

ROBOT DE TRAITE - un robot industriel adapté à l'élevage

Le concessionnaire Agri-Service, basé à Bouvron, dans la Meuse, a présenté le robot ProFlex de Boumatic, lors d'une porte ouverte au Gaec de la Collières, à Valleret. Présentation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La société Agri-Service a déjà installé 10 robots ProFlex dans les six départements qu'elle couvre : la Meurthe-et-Moselle, la Marne, l'Yonne, l'Aube, les Vosges et la Haute-Marne. A la fin de cette année, il y en aura près de 40 !
La force de la marque ProFlex est d'avoir 10 ans de recul sur la production de robot de traite avec plus de 800 installations dans le monde dont 300 en Hollande, son pays d'origine. Début 2008, ils sont arrivés en France grâce au réseau Boumatic en installant le premier, au Gaec de la Collières, à Valleret.

Adapté aux éleveurs

Ce robot de traite ProFlex se veut un produit simple adapté aux éleveurs grâce à un programme informatique convivial.
Sa force vient du bras industriel central qui permet de s'occuper d'une ou deux stalles. Du coup, le produit est évolutif en cas d'augmentation de l'effectif du troupeau. Par exemple, le Gaec de la Collières va aisément et sans problème pouvoir passer de 80 vaches à 100. Il leur suffira d'« allonger » la stabulation.
Quant à la technique de traite, elle se fait trayon par trayon pour le lavage, pour tirer le premier jet, pour le séchage et pour la traite. Le ProFlex prépare les vaches à la traite comme elles l'étaient avec les éleveurs. La brosse de lavage qui est passée de trayon en trayon donne à la vache de temps de se préparer et de libérer son ocytocine pour une traite optimale.
A noter que la programmation pour les nouvelles vaches est automatique, sans avoir besoin d'entrer des données particulières. Le robot s'auto initialise seul.

Une philosophie

La marque de ce robot de traite met en avant la fiabilité de son matériel et le faible niveau d'entretien de l'équipement. Dans un contexte de prix du lait très volatile, trois atouts sont mis en avant :
, la propreté de la mamelle
, l'installation rapide du système
, le coût limité de la monostalle et de l'entretien.

En plus, le fabricant et le concessionnaire proposent 4 contrats de maintenance différents pour un service après-vente efficace et rapide.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2522 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 2522 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui