L'Avenir Agricole et Rural 02 mai 2013 à 14h09 | Par Chambre d'Agriculture

Réseaux d’élevage – Chambre d’Agriculture et Institut de l’Elevage - Repères économiques pour les exploitations laitières en 2012

Après 2011, marquée par une confortation du revenu des exploitations laitières suite aux hausses du prix du lait, de la viande et des céréales, l’année 2012 qui vient de s’achever a vu le revenu des éleveurs laitiers diminuer (baisse du prix du lait et hausse du prix des aliments). En ces périodes de turbulence, il nous paraît donc nécessaire de fournir aux éleveurs laitiers qui reçoivent leur comptabilité 2012, des repères économiques qui permettent de se situer dans la globalité de l’exploitation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
les démarches analytiques ne doivent pas faire oublier la cohérence globale.
les démarches analytiques ne doivent pas faire oublier la cohérence globale. - © D.C.

Sur ces derniers mois les démarches analytiques tels que les coûts de production, les prix de revient, les coûts alimentaires, etc…ont largement été vulgarisées. Elles permettent d’analyser finement chaque composante de son atelier afin de les comparer à une référence ou à d’autres exploitations de même type pour en déduire les postes à améliorer. Mais pour éviter toute erreur d’interprétation, il est indispensable au préalable de s’assurer de la cohérence entre les différents ateliers de son exploitation. L’analyse globale reste donc indispensable pour s’assurer de l’efficacité économique de son exploitation..

Avant de situer vos résultats par rapport à nos repères, il paraît nécessaire de définir quelques critères.

Déterminez le système auquel vous appartenez...

A partir du suivi des fermes de références, les Réseaux d’Elevage Bovin Lait fournissent à l’ensemble des éleveurs laitiers des repères économiques en fonction de la typologie simplifiée suivante :

système agriculture biologique : ces exploitations conduisent leur exploitation en respectant le cahier des charges de l’agriculture biologique,

système herbager : ces exploitations se caractérisent par l’absence de maïs ensilage, il peut y avoir présence ou non d’un atelier viande et les cultures de vente ne dépassent pas 30 à 40 ha.

système élevage-maïs : dans ces exploitations le lait est produit en partie avec du maïs ensilage, il peut y avoir présence ou non d’un atelier viande et les cultures de vente ne dépassent pas 30 à 40 ha,

système polyculture élevage : l’atelier cultures de vente compte plus de 40 ha et on peut aussi y trouver un atelier viande de plus ou moins grande dimension.

... et situez vos résultats économiques 2012 sur les repères

Le tableau ci-dessous présente des repères économiques pour les 3 principaux critères importants dans le fonctionnement global d’une exploitation.

Le produit par ha traduit le niveau d’intensification global de l’exploitation. Dans les fermes laitières, il est en général d’autant plus important que la densité de quota par hectare et le chargement animal sont élevés. En 2012, les prix élevés des céréales et l’amélioration de la conjoncture viande favorisent aussi le niveau de produit des systèmes élevage maïs et polyculture élevage. Dans les exploitations ayant un produit insuffisant, les raisons sont à rechercher dans les différents points suivants : système incohérent (choix, niveau d’intensification et cohérence entre les différents ateliers herbivores par rapport aux surfaces fourragères disponibles), sous réalisation du quota, mauvaise qualité du lait, faible chargement, poids de carcasse insuffisants ou des rendements céréaliers inférieurs aux moyennes de l’année.

Lorsque les charges proportionnelles sont trop élevées, il faut rechercher les marges de progrès du côté des pratiques de rationnement animal, des plans de fumure, des traitements phyto sanitaires ou des quantités de semences.

Un faible EBE peut bien sûr être la conséquence d’une productivité insuffisante ou d’un excès de charges proportionnelles mais cela peut également provenir d’un excès de dépenses de structure et le principal poste à surveiller est la mécanisation.

Les dépenses de structures dépendent de plusieurs facteurs liés aux activités de l’exploitation mais aussi des choix stratégiques des chefs d’exploitations (recours aux travaux par tiers, politique de renouvellement du matériel…). Certains leviers peuvent être actionnés pour optimiser au mieux ces dépenses (choix fiscaux, mutualisation du matériel, dimensionnement des moyens de productions…).

Mais attention aux équipements liés à des choix fiscaux qui peuvent entraîner de lourdes annuités pendant de longues années, pas toujours compensées par les allégements fiscaux envisagés.

Si votre EBE ne suffit pas à faire face à vos prélèvements privés, à vos annuités et à votre autofinancement, il est alors urgent de prendre contact avec votre conseiller de la Chambre d’Agriculture afin de réaliser une analyse globale de votre exploitation pour déceler les pistes d’amélioration, recaler votre système et mettre en place des itinéraires techniques performants et économes.

Les prix agricoles varient très fortement d’une année à l’autre et un manque de vigilance dans la conduite de votre exploitation peut vite fragiliser la situation financière. Dans ces périodes d’incertitudes ou de nombreux outils analytiques sont disponibles pour vous aider à gérer vos ateliers, il ne faut pas oublier les fondamentaux ; l’analyse globale de votre exploitation en fait évidemment partie.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2469 | novembre 2017

Dernier numéro
N° 2469 | novembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui