L'Avenir Agricole et Rural 11 octobre 2018 à 10h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

Repérage Agricole Territorial sur le Pays du DER : restitution des résultats d’enquêtes

Repérer, sensibiliser et informer les futurs cédants pour faciliter la transmission d’exploitations et orienter les cessations d’activités vers l’installation de jeunes agriculteurs et la confortation d’exploitations modestes : tels sont les objectifs des actions de Repérage Agricole Territorial, menées en région Grand Est.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Sur les 8 communes de l’ancien canton de Montier-en-Der
Sur les 8 communes de l’ancien canton de Montier-en-Der - © CA

L’action conduite sur les 8 communes du Pays du Der en Haute-Marne a été présentée en réunion de restitution aux élus et agriculteurs locaux le 27 septembre dernier à Anglus.

Qu’est-ce que le Repérage ?
Le Repérage Agricole Territorial est une action menée depuis 2010 par la Chambre d’Agriculture de Haute-Marne, qui peut s’inscrire dans les projets des territoires et dans les objectifs de renouvellement des générations de la Région Grand Est. Il a été conduit en 2010 sur les cantons de Bourbonne-les-Bains, Laferté sur Amance et Terre-Natale. Il a été reconduit en 2013 dans le Pays Nord Haut-Marnais sur le territoire du canton de Poissons et en 2016/17 sur le territoire de la CCAVM (Pays de Langres).

Quels sont les objectifs ?
-Evaluer le potentiel d’installation des jeunes
-Sensibiliser précocement les exploitants à la transmission
-Identifier des « exploitations supports »
-Mettre en place une dynamique locale
-Faciliter l’accès au foncier

Pourquoi le DER ?
Ce territoire a été retenu pour cette action de sensibilisation :
-C’est le seul territoire haut-marnais à ne pas perdre d’habitants
-C’est un territoire dynamique, qui allie agriculture et aménagement du territoire de par les opérations passées autour des grues, du lac du Der…
-La démographie agricole reste importante sur ce secteur.
-C’est un territoire d’élevage, plus sensible en termes de transmission.
-L’agriculture occupe l’espace, 60 % de la superficie du territoire (13 514 ha SAU).

Qui est concerné sur le DER ?
39 chefs d’exploitation de 55 ans et plus (plus du tiers des chefs d’exploitation du canton) :
-11 femmes, 28 hommes
-âgés de 55 à 65 ans
-Moyenne d’âge = 58,7 ans
30 exploitations agricoles : 15 GAEC, 11 EARL, 9 exploitations individuelles

Résultats
Suite à la réunion de lancement le 9 janvier 2018, les enquêtes ont été réalisées entre mars et mai 2018, sur la base du volontariat des agriculteurs.
Dans un contexte serein, 30 chefs d’exploitation nous ont reçus, soit 77 % des agriculteurs concernés, pour 26 exploitations, soit 88 % des exploitations cibles.

Les 9 exploitants qui n’ont pas souhaité être enquêtés ont évoqué diverses raisons : le manque d’intérêt lié à une succession assurée ; le manque de temps…

Vous pourrez retrouver cet article complet dans notre édition du 12 Octobre 2018.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2518 | octobre 2018

Dernier numéro
N° 2518 | octobre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui