L'Avenir Agricole et Rural 30 juillet 2020 à 08h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

Récolte 2020 : Encore une moisson hétérogène

La moisson, qui n’est toujours pas terminée, confirme des disparités géographiques importantes. Les orges d’hiver et des colzas déçoivent, tandis que les rendements des blés sont corrects avec de bonnes qualités. Les collecteurs livrent leurs résultats.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les rendements des blés sont corrects avec de bonnes qualités.
Les rendements des blés sont corrects avec de bonnes qualités. - © ERIC AUBRY

Le début de la moisson 2020 fut compliqué pour les orges d’hiver et les colzas. Cela fait maintenant 35 jours qu’elle a commencé et les dernières parcelles d’orges de printemps sont actuellement en cours de récolte.



sepac compagri

Bonnes qualités des blés

 

Le blé est la culture qui performe cette année dans l’assolement haut-marnais. Sepac Compagri constate des rendements et des qualités corrects en moyenne, mais avec des écarts allant du simple au double : de 45 à 100 q/ha. Les qualités sont au rendez-vous. Même si les taux de protéine sont très hétérogènes, ils restent au-dessus à la moyenne. Le PS est supérieur à 78 en moyenne, avec un bon W. « La variété CHEVIGNON se comporte bien » observe Jean-François Ferrand, responsable collecte Sepac Compagri, qui conseille aux agriculteurs de veiller à maintenir une diversité de variétés dans leur assolement blé 2021, afin de répondre aux qualités des différents marchés et de répartir les risques rendements (KWS, EXTASE, ABSALON, COMPLICE, MACARON...).

Les pois de printemps sont maintenant récoltés. Après une levée parfois difficile, une montaison dans le sec associée à une pression pucerons verts jamais observée, les rendements varient de 15 à 45 q/ha. « La rémunération en pois filière par Sepac Compagri permet à cette culture de trouver sa place en tant que tête d’assolement » souligne Jean-François Ferrand. « A noter que le pois ne doit pas revenir plus d’une fois tous les cinq ans sur une même parcelle afin d’éviter le risque bactériose et aphanomyces en terres limoneuses. Cette filière sera à nouveau proposée à nos clients en 2021 ».

Les orges de printemps arrivent à maturité avec un décalage de 5 à 6 jours avec les blés. Les écarts de rendements, et donc de teneurs en protéine, varient en fonction des dates de semis, des types de terre, et des variétés. PLANET et FANDAGA se comportent bien en termes de rendements et de protéine. Les potentiels varient de 35 à 60 q/ha, avec une déception sur les semis précoces pour des protéines allant de 10,5 à 13,5 avec un calibrage moyen proche de 90 %. L’orge de printemps conforte sa place dans l’assolement.  (........)

(......)

EMC 2

Rendement moyen  en orges d’hiver

 

EMC2 estime un rendement moyen en orges d’hiver aux alentours de 45 q/ha, « avec des écarts importants, à cause des phénomènes de gel, et des qualités qui du coup vont de pair » précise David Meder, responsable céréales EMC2. Les PS sont corrects, ce qui ne posera pas de problèmes pour les débouchés en alimentation animale, mais qui entrainera plus de difficultés pour le marché brassicole à cause des taux de protéines plutôt élevés, même incroyablement haut dans certains lots.


« Malheureusement, certaines parcelles de colza ne verront pas la moissonneuse, mais plutôt le broyeur. Dans certains cas il y a trop de problèmes de salissement et ce n’est pas récoltable » observe David Meder. La moyenne des rendements est compliquée à établir, car il y subsiste beaucoup d’incertitudes (surface réelle, pourcentage des parcelles qui ne sont pas récoltées). La coopérative estime que les rendements des colzas se situent autour de 20 q/ha en moyenne.


 

 

Suite de l'article dans notre numéro de cette semaine en page 03

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2623 | octobre 2020

Dernier numéro
N° 2623 | octobre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui