L'Avenir Agricole et Rural 28 septembre 2006 à 00h00 | Par F.Thevenin

Profession - En campagne pour les élections aux Chambres d'agriculture

La campagne conjointe de la FNSEA et des JA pour les élections aux Chambres d’agriculture a été lancée le 21 septembre. Confiance sur l’échéance.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

«Nous abordons les élections aux Chambres d’agriculture extrêmement confiants, en tant que syndicalistes responsables», ont déclaré Jean-Michel Lemétayer, président de la FNSEA et Philippe Meurs, président des Jeunes Agriculteurs (JA), lors de la présentation à la presse, le 21 septembre à Paris, du projet de campagne FNSEA-JA. «Nous n’avons pas à rougir du travail accompli au cours de ces cinq dernières années. Je crois pouvoir dire que les paysans feront confiance à ceux qui, tous les jours depuis la dernière élection de 2001, n’ont cessé de se battre pour leur revenu, pour les prix agricoles, pour la baisse des charges. Sur le plan de la politique agricole européenne et au niveau international, nous avons été très présents pour éviter le pire. Nous avons souvent dit que la réforme de 2003 n’était pas la nôtre, mais nous n’avons pas cessé d’accompagner l’ensemble des agriculteurs dans sa mise en place afin qu’ils soient pénalisés le moins possible». Pour toutes ces raisons, le leader de la FNSEA et celui des Jeunes Agriculteurs comptent bien remporter ces prochaines élections professionnelles. «Il n’y a pas de raisons que nous ne restions pas majoritaires», en termes absolus au sein des Chambres départementales d’agriculture, «et quoi qu’il advienne nous serons toujours devant nos concurrents». Rappelons qu’aux dernières élections de 2001, FNSEA et CNJA obtenaient plus de 53 % des voix.

UNE AGRICULTURE AUDACIEUSE, ATTRACTIVE ET SOLIDAIRE

Du 20 au 31 janvier 2007, tous les agriculteurs et agricultrices sont appelés à élire leurs représentants aux Chambres d’agriculture. L’enjeu est important car les Chambres d’agriculture représentent un élément essentiel dans la mise en œuvre de la politique agricole dans les départements. «Mais, souligne le président des JA, au-delà, ce vote va donner une représentativité à l’organisation dont la liste a été choisie par l’électeur, représentativité qui va influer fortement sur les orientations de la politique régionale, européenne et internationale». Pour conduire cette campagne, FNSEA et Jeunes Agriculteurs s’appuient sur un projet de campagne avec comme slogan «Notre métier a un prix». Ce projet, explique Philippe Meurs, défend une agriculture audacieuse, attractive et solidaire à travers trois ambitions : permettre aux agriculteurs de vivre du fruit de leur travail, conforter les entreprises agricoles et faire reconnaître leur place dans la vie économique et sociale, et enfin renouveler les générations d’agriculteurs pour répondre à des enjeux économiques, sociaux et sociétaux». Concrètement, ce projet de campagne, élaboré par la FNSEA et les JA, défend avant tout le choix d’une agriculture d’entreprise : «l’agriculteur est entrepreneur car, à partir d’un projet économique, son revenu est lié à un marché. Il doit trouver dans le prix de vente de ses produits l’essentiel de la rémunération de son travail et de ses investissements. S’installer en agriculture, c’est bien plus qu’un projet professionnel, c’est un projet de vie».

Projet FNSEA - JA
Projet FNSEA - JA - © Reussir

LE TEMPS DE LA MOBILISATION EST VENU...

Pour la première fois, ces élections s’effectueront par correspondance. «Nous allons donc mobiliser tout notre réseau, en s’appuyant sur les 15 à 20 000 responsables locaux, afin que notre profession montre un vrai esprit citoyen en participant massivement à ce vote», souligne le président de la FNSEA. «Nous sommes en campagne», a-t-il lancé. Le temps de la mobilisation est donc venu pour la FNSEA et les JA qui annoncent déjà «une campagne active sur le terrain, la tête haute, pour promouvoir et défendre le métier d’agriculteur». Coïncidence : au même moment les futures candidates et futurs candidats aux élections présidentielles et législatives du printemps 2007, «vont aussi parler d’agriculture».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2522 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 2522 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui