L'Avenir Agricole et Rural 21 mars 2019 à 09h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

PRODUCTIONS VÉGÉTALES

L’APVA a présenté les premiers résultats de son enquête sur les exploitations dans le Barrois lors de son assemblée générale le 7 mars. Cette étude nous permet de tirer quelques conclusions, même si les situations sont très différentes selon les exploitations.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite : Cécile Déchaux (responsable pôle Productions Végétales), Mickaël Masselot (président APVA), Jean Luc Follot (responsable de l’équipe Productions Végétales) et Fabien Nivert (trésorier APVA).
De gauche à droite : Cécile Déchaux (responsable pôle Productions Végétales), Mickaël Masselot (président APVA), Jean Luc Follot (responsable de l’équipe Productions Végétales) et Fabien Nivert (trésorier APVA). - © T MORILLON

L’APVA compte 426 adhérents en 2018, soit une baisse de 17 membres en un an. D’après Jean-Luc Follot, responsable de l’équipe Productions Végétales de la Chambre d’Agriculture de Haute-Marne, cette diminution s’explique par des départs en retraite et l’augmentation des conversions en agriculture biologique (7 000 ha en projet en 2018 en Haute-Marne). « Il y a aussi de plus en plus d’exploitants qui rejoignent des GIEE et ils ne souhaitent pas forcément adhérer à une autre structure ». Ce qui n’empêche pas l’équipe de monter en puissance puisqu’on comptait 22,9 ETP en 2017 pour 25 agents, contre 24,8 ETP pour 28 agents en 2018.

 

Différents services

Cécile Déchaux, responsable du pôle Productions Végétales Agronomie et Environnement a évoqué les différentes activités réalisées en 2018 et note que 312 exploitations ont été accompagnées en conseils cultures. Preuve du sérieux de l’APVA : tous les dossiers PCAE ont été acceptés. Quelques nouveautés ont vu le jour comme la mise en place de la nouvelle offre agrotechnique et la hotline (Tel 0800 10 295) qui peut être utilisée lorsque votre conseiller n’est pas joignable. 2 018 ont aussi vu le lancement d’Agr’Eau Mieux qui s’est traduit par l’installation de bougies poreuses dans des parcelles pour essayer de recueillir l’eau sous les racines et ainsi analyser les nitrates et les phytos. Des conseillers ont réalisé des suivis pédologiques sur les sites du gazoduc Arc de Dierrey et Val de Saône et veillent à ce que les parcelles retrouvent une valeur agronomique.

 

Événements importants en 2018 : le succès du premier forum des GIEE au lycée agricole de Choignes en mars et de Déclic’Bio à Neuilly l’Évêque en avril. Ce fut aussi l’anniversaire des 10 ans de Mes P@rcelles, qui totalise 230 abonnés.

 

En 2019, la Chambre d’Agriculture de Haute-Marne veut continuer de développer la mutualisation avec sa consœur de l’Aube. Elle va proposer de nouvelles offres avec des expertises partagées et va surtout réorganiser ses équipes. Elle se prépare à la séparation de la vente et du conseil. Elle est en réflexion sur une offre qu’elle pourra proposer pour le conseil stratégique. Elle réfléchit également à décliner le Projet Barrois sur le terrain.

Enfin, deux animations sur l’agriculture de conservation seront proposées.

 

Communiquer sur son métier

Mickaël Masselot, Président de l’APVA, est revenu sur l’agribashing : « maintenant quand je suis dans les champs j’ai l’impression que certains passants ont un regard différent sur moi ». Une référence à une histoire qui lui est arrivée alors qu’il épandait de l’engrais : une personne qui se promenait à proximité s’est bouché le nez. Il est alors descendu de son tracteur pour lui expliquer ses pratiques et qu’elle ne craignait rien. « Il ne faut pas avoir honte de ce que l’on fait, mais au contraire en être fier et savoir l’expliquer, ça fait partie intégrante de notre métier dorénavant. Alors ouvrez vos fermes, communiquez sur votre métier, utilisez les nouveaux outils comme les réseaux sociaux. Ne laissez pas la communication à ceux qui ne connaissent rien, mais ont suffisamment d’aura pour parler à notre place et qui sont là pour vendre leur business de la peur ».

 

Suite de l'article dans notre hebdomadaire de cette semaine en page 03

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2562 | août 2019

Dernier numéro
N° 2562 | août 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui