L'Avenir Agricole et Rural 17 décembre 2014 à 08h00 | Par D. Dethune

Prix d’Exellence remise à Sadi Malot

Le 8 décembre 2014, 35 Prix d’Excellence du Concours Général Agricole ont été décernés au ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, par Stéphane Le Foll.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
SADI MALOT
Villiers-Marmery, Marne
SADI MALOT Villiers-Marmery, Marne - © DD

Les Prix d’Excellence sont une récompense particulière au sein du Concours Général Agricole.

Ils ne valorisent pas un produit, contrairement aux médailles d’Or, d’Argent et de Bronze. Ils récompensent des producteurs, pour la qualité exceptionnelle et constante de leurs produits du terroir et de leurs vins. Leur attribution repose, pour ce faire, sur les résultats obtenus lors des trois dernières sessions du Concours Général Agricole.

Cette année, Sadi Malot, viticulteur à Villers-Marmery dans la Marne, a obtenu le Prix d’Excellence 2015 dans la catégorie Vins de Champagne :

CATEGORIE CHAMPAGNE

SADI MALOT

Villiers-Marmery, Marne

Il faut être bon partout

Il est beaucoup question de famille lorsqu’on discute avec Sadi Malot, le représentant de la quatrième génération d’un clan qui s’est consacré à l’élaboration du Champagne. «Je n’ai jamais envisagé mon destin ailleurs qu’ici» affirme t’il, en se souvenant de son enfance au cours de laquelle son père lui apprenait déjà «son futur métier», ou encore lorsque, haut comme trois pommes, «il allait livrer les clients avec son grand père».

Ce tempérament explique sans doute en partie que les Champagne du domaine,

«légers, tout en fraîcheur et en finesse», aient obtenu 14 médailles depuis 1997. «Je connais tellement bien mes produits que je peux en sentir la moindre variation. Pour obtenir le goût caractéristique de notre maison, je joue particulièrement avec les assemblages».

Le Prix d’Excellence, venant rendre hommage à sa régularité, le touche profondément. «Je le reçois comme une grande fierté pour ce qui a été accompli, et comme un moteur pour les années à venir». On attend la suite avec impatience !


«C’est important de perpétuer ce que nos aînés ont fait» résume - t-il. Et pour honorer ce voeu de fédélité, le petit garçon est devenu un homme «exigeant», qui pense que «si l’on veut la perfection, il faut être présent partout et ne rien laisser, passer»


La suite de cet article dans notre édition du 19 Décembre 2014.

Le plus beau commentaire reçu ?

Un client de 70 ans, fidèle depuis des décennies, qui m’a tapé sur l’épaule en me disant «Votre champagne est toujours le même»

Un métier auquel vous comparer ?

A un cuisinier qui, à partir d’ingrédients variés, réussit à élaborer un plat.

Une fierté ?

La certification Haute Valeur Environnementale qui vient consacrer 10 ans d’efforts écologiques.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2453 | juillet 2017

Dernier numéro
N° 2453 | juillet 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui