L'Avenir Agricole et Rural 02 juin 2016 à 08h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

Présentation du métier d’Agent de Remplacement

Être agent de remplacement permet de travailler en agriculture, en lien direct avec les exploitants agricoles. Ce métier allie diversité, richesse des relations humaines, acquisition d’expériences... Rendre service aux agriculteurs, en leur permettant de s’absenter, donne du sens à ce métier et fait que le travail est souvent effectué en autonomie.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’agent de remplacement a pour employeur unique le Service de Remplacement.
L’agent de remplacement a pour employeur unique le Service de Remplacement. - © Reussir

Le rôle de l’Agent de Remplacement

Compétences et qualités

L’agent de remplacement dispose en premier lieu des connaissances techniques liées aux productions sur lesquelles il intervient, mais ses compétences comportementales sont également primordiales. Il détient aussi de fortes capacités d’autonomie et d’adaptation associées à un goût du changement. Il sait apprécier justement son champ d’intervention et de responsabilité et montre de bonnes facultés à s’organiser et mémoriser. Son sens des relations humaines et ses qualités personnelles, notamment le respect des règles de l’exploitation, lui permettent de s’adapter à des personnes et à des situations diverses.

L’agent de remplacement s’intègre à l’exploitation où il intervient et s’adapte à la situation de travail :

- il prend connaissance de sa mission dans sa globalité et dans le temps,

- il prépare son adaptation par l’observation de l’environnement de l’exploitation, son organisation et les techniques de productions utilisées,

- en cas d’utilisation de techniques inhabituelles ou peu connues, il modifie sa pratique pour les reproduire au mieux,

- il cerne son champ d’intervention (étendue du service à rendre) et celui de ses responsabilités (origine des consignes, limites du pouvoir de décision...),

- il organise son travail de façon rigoureuse (prise de note de consignes...),

- il accomplit ses tâches de manière autonome et prend des initiatives si nécessaire,

- il respecte une nécessaire discrétion, voire une confidentialité quant au fonctionnement interne de l’exploitation, ainsi que les codes et les valeurs de celle-ci,

- il fait un rapport de ses activités permettant une reprise facile des tâches par l’exploitant à son retour.

Vous pourrez retrouvez la suite de cet article dans notre édition du 03 juin 2016.

Être agent de remplacement c’est avoir les qualités suivantes :

- aimer le changement,

- savoir s’adapter et être réactif,

- savoir appréhender son champ d’intervention et sa responsabilité,

- savoir travailler en autonomie,

- savoir gérer son temps et organiser son travail de manière rigoureuse,

- respecter la confidentialité de la mission et du

fonctionnement interne des exploitations.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2462 | septembre 2017

Dernier numéro
N° 2462 | septembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui