L'Avenir Agricole et Rural 21 janvier 2021 a 08h00 | Par Cécile DECHAUX - Clara GREBOT

Première Visi’Eau sur le stockage de l’eau : les participants en redemandent

Lancement réussi des webinaires sur le stockage de l’eau : les projets de Côte d’Or donnent des idées aux responsables professionnels des Chambres d’agriculture.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Mercredi 13 janvier a eu lieu la première Visi’eau organisée par les Chambres d’agriculture de l’Aube et la Haute-Marne. Ce webinaire a réuni une soixantaine de personnes intéressées par les questions du stockage de l’eau en milieu agricole et a vu s’exprimer des intervenants du bassin versant de l’Armançon et de la Côte d’Or sur leurs propres expériences, pour ainsi nous permettre d’en apprendre plus sur leurs actions, leur mise en place, leurs avantages et inconvénients.

Des expériences qui inspirent
La question de la disponibilité en eau est devenue primordiale à la fois dans le milieu agricole mais aussi pour les collectivités qui, depuis 2018, voient se répéter les années avec des tensions, voire des besoins d’approvisionnements extérieurs par citernes pendant des étés de plus en plus secs. Les différents utilisateurs de la ressource en eau que sont la population, les éleveurs ou les agriculteurs irrigants sont donc de plus en plus intéressés par les solutions individuelles ou collectives pouvant être mises en place afin de réduire ces périodes de manque d’eau.

Dans un second temps, le SMBVA et le SESAM (Syndicat des Eaux et de Services Auxois-Morvan) sont revenus sur leurs expériences en terme d’accompagnement de projets de création de retenues ou stockages d’eau. Ces solutions intraparcellaires peuvent prendre la forme de retenues à ciel ouvert dites retenues collinaires individuelles ou collectives ou bien de poches plastiques plutôt individuelles pour l’abreuvement principalement des troupeaux. Ces projets peuvent permettre de répondre aux besoins des éleveurs pendant les mois d’été où la tension se fait le plus ressentir grâce au stockage de l’eau d’hiver. Il est par contre nécessaire de bien se faire accompagner (Syndicat des eaux ou Chambre d’agriculture) afin de mobiliser au mieux les divers financements possibles pour ce type d’aménagement mais aussi pour répondre à toutes les exigences réglementaires liés à ces types de travaux.

Christophe PRON, élu référent Eau à la Chambre d’agriculture de l’Aube a conclu ainsi : « on est vraiment au début de la démarche, qui se veut à la fois rapide et multipartenariale. En effet, les besoins d’avoir des réponses, dans certaines exploitations, sur certains bassins d’élevage ou de cultures, sont très immédiats. Il en va de la survie des exploitations. Et plus la réponse sera partagée avec d’autres partenaires, et moins on aura de confrontations douloureuses entre l’agriculture et ceux qui aiment bien mettre de l’huile sur le feu. L’eau, c’est vecteur de vie. Il ne peut pas y avoir d’agriculture sans eau.

27 janvier de 9 h 30 à 11 h 30 :
Le Loiret, cas d’école sur le cadre réglementaire pour un Projet de Territoire pour la Gestion de l’Eau (PTGE)
Ce département, dépendant de l’Agence de l’Eau Seine Normandie, a une longue expérience de l’irrigation. Les présentations successives nous permettront de mieux comprendre les démarches à engager pour lancer ce type de projets, et surtout identifier les facteurs clés de réussite.
- Présentation du contexte et des réalisations
Benoît LOUCHARD, référent APCA sur l’irrigation et chef de service à la Chambre d’agriculture du Loiret.
- Cadre réglementaire lié à la loi sur l’eau
Benjamin BEAUSSANT, actuel DRIAAF Ile de France et ancien DDT du Loiret.
- Conditions d’accompagnement de l’agence de l’Eau
Francis SCHNEIDER, directeur de l’Agence de l’Eau Seine Normandie, direction de Sens.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2662 | juillet 2021

Dernier numéro
N° 2662 | juillet 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous