L'Avenir Agricole et Rural 03 mai 2019 à 09h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

POWER TOUR : Deutz-Fahr veut gagner en notoriété

e tractoriste Deutz-Fahr déploie une communication pour améliorer son image auprès du monde agricole. Le Power Tour présentait 25 modèles le 18 avril, à Chenevières (54), devant près de quatre cents agriculteurs du Grand Est.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La gamme en exposition après le défilé, au premier plan la série limitée Warrior.
La gamme en exposition après le défilé, au premier plan la série limitée Warrior. - © JL MASSON

Après un galop d’essai en 2018, le constructeur Deutz-Fahr a confirmé sa stratégie de communication en organisant le «Power Tour 2019». Une opération dotée de gros moyens pour la marque à la couleur verte, et assortie de quatre rendez-vous en France.

Marge de progression

Le 18 avril, elle a pris position dans le Grand Est, sur le circuit automobile de Chenevières, dans le Lunévillois (54). Elle était coordonnée par le responsable régional des ventes, Patrick Dodane, qui a motivé les dix-huit concessionnaires de Lorraine, d’Alsace, de Franche-Comté et de Haute-Marne à s’impliquer dans cette démarche. Environ quatre cents  agriculteurs venus de ces territoires avaient fait le déplacement. A la clé, un accueil convivial pour la présentation de la gamme de 25 tracteurs et la prise en mains des modèles qui les intéressaient, le tout entrecoupé d’un bon repas. «Notre objectif n’est pas de réaliser des affaires directement sur le site, explique Patrick Dodane, il est de gagner en termes de notoriété. La marque souffre d’un déficit d’image. Nous sommes classés au cinquième rang national, avec 6 % de parts de marché tracteurs, alors que notre pénétration est de 12 % sur le marché européen. Nous avons donc une marge de progression».

L’essentiel de la fabrication de tracteurs est produit à Lauingen, en Allemagne, dans une usine entièrement renouvelée en 2017. Le constructeur y a consacré un investissement de 90 millions d’euros pour installer des zones de montage et de peinture utilisant des technologies de pointe. Même chose pour les essais électroniques, hydrauliques et des châssis.  Les tracteurs des séries 6, 7 et 9 destinés à l’international y sont construits.

 

Haut niveau de technologie

Deutz-Fahr France, installé à Châteaubernard, en Charente, revendique être une entreprise de 50 salariés «animée d’un esprit familial» assure Nicolas Bédrune, chef de produit tracteur marketing. Un des hommes à orchestrer les présentations de Chenevières. «Notre gamme de 35 à 340 chevaux permet de répondre à toutes les attentes, avec un haut niveau de technologie, en particulier en matière de transmissions et de châssis». Parmi les tracteurs exposés, le 5110 G de 130 chevaux «mis à jour» avec un système dépollution «simple» ; la série 6, des quatre cylindres à forte puissance équipés de différents châssis ; ou encore la série limitée Warrior, avec ses finitions en «noir design», «tout équipée, avec peu d’options et dotée de freins à disques».

Sur le Power Tour, Deutz-Fahr bénéficie du concours de deux partenaires : les pneumatiques Alliance et le pilote de rallye Damien Meunier. Ce dernier accomplit plusieurs démonstrations, au volant de sa Citroën DS 3, avec laquelle il disputera quatre manches du championnat du monde cette année : Espagne, Suède, Norvège et France. Le tourangeau âgé de 18 ans dispose d’une expérience de deux ans en rallye-cross en Super 1600 et Supercar. Il souhaite désormais se «faire remarquer» en vue d’un recrutement par les grandes écuries. Damien Meunier n’a pas de connaissances particulières du monde agricole. En revanche, il en apprécie «le côté relationnel familial». Il n’y avait qu’à observer l’attroupement autour de sa voiture, à l’issue des tours de circuits. Et les questions sur la mécanique fusaient.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2548 | mai 2019

Dernier numéro
N° 2548 | mai 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui