L'Avenir Agricole et Rural 16 avril 2015 à 08h00 | Par E.D.

Poursuivre l’action engagée...

“Le changement dans la continuité”, ainsi pourrait-on qualifier la gouvernance du Département. Rencontre avec Jean-Michel Rabiet, agriculteur et vice-président délégué à l’agriculture, l’environnement et au développement durable.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La parité des élus au sein du Conseil Départemental, une avancée de la réforme territoriale.
La parité des élus au sein du Conseil Départemental, une avancée de la réforme territoriale. - © E.D.

Que pensez-vous de la réforme territoriale ?

Son seul aspect positif de mon point de vue est la parité au niveau des élus. Elle apporte du sang neuf et permettra sans doute une autre approche des dossiers, donnant une dimension nouvelle aux débats et à l’action du Département. En revanche, le monde rural a perdu en représentativité, puisque le nombre d’élus est proportionnel à la population, ce qui est préjudiciable à un département comme le nôtre, en quête de revitalisation rurale.

En ce qui concerne la loi NOTRe, elle est en cours de finalisation.Selon les derniers arbitrages, les départements pourraient perdre la clause de compétence générale, le volet économique et les transports scolaires.

Quelle est l’organisation du Conseil Départemental ?

Le Conseil Départemental compte sept commissions chargées de statuer sur des délibérations qui sont ensuite soumises à la commission permanente (tous les conseillers généraux) :

- finance et ressources humaines

- agriculture, environnement et développement durable

- routes et infra-structures numériques

- sport et culture

- aide sociale

- économie et tourisme

- éducation (collèges, transports scolaires) et bâtiments

Je viens moi-même d’être nommé vice-président délégué à l’agriculture, l’environnement et le développement durable. A ce titre, je représente l’exécutif, soit le Président Sido, que ce soit au sein de la deuxième commission ou lors de réunions extérieures. Je tiens tout particulièrement à remercier Antoine Allemeersch qui m’a formé à sa succession après de nombreux mandats à cette fonction.

Quel est le champ d’action de la deuxième commission en matière d’environnement ?

Le Conseil Départemental accompagne financièrement et techniquement les projets d’assainissement des collectivités, à travers un service technique hautement compétent, capable d’aller jusqu’à la maîtrise d’ouvrage et ce à un tarif défiant toute concurrence pour les communes. J’ai pu en faire l’expérience au sein de ma communauté de commune de Longeau Prauthoy. La gestion des aires d’alimentation de captage d’eau potable, nombreux sur le département, échoie également à ce service, qui travaille étroitement avec la Chambre d’Agriculture pour la mise en place de mesures de protections.

La suite de cet article dans notre édition du 17 avril 2015.

Membres de la deuxième commission «Agriculture, Environnement et Développement Durable»

Jean-Michel RABIET

Laurent GOURVERNEUR

Brigitte FISCHER-PATRIAT

Nicolas FUERTES

Francis ARNOUD

Bernard GENDROT

Luc HISPART

Nadine MARCHAND

Stéphane MARTINELLI

Anne-Marie NEDELEC

Catherine PAZDZIOR

Mireille RAVENEL

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2453 | juillet 2017

Dernier numéro
N° 2453 | juillet 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui