L'Avenir Agricole et Rural 09 novembre 2017 à 08h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

PERMIS DE CONSTRUIRE ET CARTES GRISES : LES DÉMARCHES SE FONT EN LIGNE

Depuis peu, les démarches concernant les cartes d’identités et passeports sont à réaliser en ligne. A présent c’est au tour des permis de conduire et des cartes grises de rejoindre le dispositif, mais il est possible de se rendre dans certains lieux pour vous aider.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Un agent est présent dans chaque point numérique pour vous aider à faire vos démarches.
Un agent est présent dans chaque point numérique pour vous aider à faire vos démarches. - © T MORILLON

Le Plan Préfectures Nouvelle Génération se donne un double objectif, rendre un service de meilleure qualité et renforcer les 4 missions prioritaires des préfectures et sous-préfectures : la gestion des crises, la lutte contre la fraude documentaire, la coordination territoriale et l’expertise juridique/contrôle de légalité. Ce plan réforme profondément les modalités de délivrance de la carte d’identité, du passeport, du permis de conduire et de la carte grise. A présent, toutes les démarches concernant ces titres doivent être réalisées sur www.ants.gouv.fr, les liens sont également disponibles sur le site internet des préfectures et le Ministère de l’Intérieur a mis en place un site pour présenter toutes les démarches :

www.demarches.interieur.gouv.

 

Les cartes grises, cartes d’identités et passeports sont maintenant gérés par les 47 Centres d’Expertise et de Ressources Titres (CERT) en France, la Haute-Marne dépend de celui de Châlons-en-Champagne (passeports/cartes d’identités) et Besançon (cartes grises). Certains guichets en préfectures sont à présent fermés et le personnel va être dirigé sur d’autres missions, il est notamment prévu de renforcer le service des étrangers car il y a une forte demande des titres de séjour.

 

Points numériques

«Nous avons une nouvelle organisation, mais personne ne sera laissé de côté» assure Madame le Préfet Françoise Souliman.

Si vous ne pouvez pas effectuer les démarches en lignes ou si vous préférez vous faire aider, la préfecture a mis en place 3 points d’accueil numériques sur tout le département : un en préfecture, un à la Maison de l’État à Langres et un à la sous-préfecture de Saint-Dizier. Dans ces points d’accueil numériques, vous pourrez vous réaliser toutes vos demandes et aurez accès aux autres téléservices publics. Chaque point d’accueil est animé par un médiateur numérique en service civique.

Cet agent est là pour vous accompagner dans les démarches, il vous guidera et donnera des conseils, afin que vous gagniez en autonomie avec les téléprocédures.

Il est également possible de se rendre dans une Maison de services au public où, là aussi, les usagers peuvent être accompagnés par des agents afin d’effectuer les démarches. Il y a 8 Maisons de services au public en Haute-Marne : Bologne, Rolampont, Chalindrey, Montigny-le-Roi, Bayard-sur-Marne, Bourmont, Prauthoy et Vannier-Amance. Un maillage territoriale que Françoise Souliman veut renforcer : «on va créer davantage de Maisons de services au public pour offrir plus de proximité».

 

Tiers de confiance

Pour les cartes grises, le public peut aussi s’adresser à «un tiers de confiance», c’est-à-dire directement dans un garage : 136 professionnels de l’automobile sont habilités en Haute-Marne. Pour éviter les fraudes, les garages peuvent être soumis à un contrôle périodique des services de l’État.

 

Concernant les permis de conduire, 36 auto-écoles du département sont habilitées et vous prendront en charge dès votre inscription : une fois votre examen de conduite passé et votre titre obtenu, vous recevrez directement votre permis de conduire par voie postale, sans aucune démarche à faire.

 

«Cela fait un an et demi que nous travaillons à l’application de cette réforme» explique Françoise Souliman, «le personnel des points numériques ont eu un suivi, ils ont reçu une formation. Et cela fait depuis le 1er juillet 2017 que nous travaillons avec les garages et depuis octobre avec le CERT de Besançon. C’est sûr qu’il y aura un temps d’adaptation, mais le travail en amont a été fait, on a trouvé notre vitesse de croisière».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2469 | novembre 2017

Dernier numéro
N° 2469 | novembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui