L'Avenir Agricole et Rural 08 septembre 2016 à 08h00 | Par T Morillon

Pari gagné pour les JA !

Les Jeunes Agriculteurs ont été récompensés de leurs efforts : le public s’est déplacé en masse pour assister à la 63ème édition de la fête de l’agriculture qui avait lieu à Perrusse. Malgré une météo incertaine, la journée fut très conviviale.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Remplir un seau d’eau, courir autour de la piscine, puis la traverser sur une poutre pour enfin remplir un bac était le défi des JA. (© T.M.) Inauguration © (TM) Inauguration © (TM) Inauguration © (TM) Inauguration © (TM) Société avicole © (TM) Société avicole © (TM) Société avicole © (TM) Société avicole © (TM) Société avicole © (TM) Chiens de troupeaux © (TM) Chiens de troupeaux © (TM) Chiens de troupeaux © (TM) Chiens de troupeaux © (TM) Chiens de troupeaux © (TM) Déchiqueteuse de bois © (TM) Déchiqueteuse de bois © (TM) Déchiqueteuse de bois © (TM) Déchiqueteuse de bois © (TM) Pastis 52 © (TM) Stand Groupama © (TM) Exposition de matériels © (TM) Exposition de matériels © (TM) Exposition de matériels © (TM) Moiss Batt Cross © (TM) Moiss Batt Cross © (TM) Moiss Batt Cross © (TM) Moiss Batt Cross © (TM) Produits du terroir © (TM) Tir à l'arc © (TM) Tir à l'arc © (TM) Tracteurs anciens © (TM) Tracteurs anciens © (TM) Jersiaise © (TM) Jeux intercantons © (TM) Jeux intercantons © (TM) Jeux intercantons © (TM) Jeux intercantons © (TM) Jeux intercantons © (TM) Jeux intercantons © (TM) Jeux intercantons © (TM) Jeux intercantons © (TM) Jeux intercantons © (TM) Jeux pour enfants © (TM) MISS des champs © (TM) Jury des MISS © (TM) Candidates © (TM) MISS © (TM) Miss des Champs 2016 © (TM) N°6 - Miss des Champs 2016 © (TM) Public © (TM) Gagnants concours de labour © (TM)

Une fête incontournable

 

Le Président du Comité d’organisation de la fête, Anthony Barbier, a souligné la belle aventure à laquelle il a eu l’honneur de participer en organisant un tel évènement, soit un an de travail. Françoise Pérard, Madame la maire de Perrusse, était très contente que sa commune ait été choisie comme lieu de rencontre, permettant à de nombreuses personnes de découvrir ce petit village, à deux pas de la route reliant Clefmont à Montigny le Roi.

Le public s’est promené à travers les stands du marché du terroir pour découvrir les nombreux produits locaux de notre département : la ferme de Montlebert avec ses pâtés de campagne et ses rillettes , la Chèvrerie d’Artémis (et sa délicieuse nouvelle tomme de chèvre), le vin de Coiffy de Florence Pelletier, les liqueurs et eaux-de-vie de la distillerie Decorse, du pain de la boulangerie de Théveny et la production de légumes et de fleurs d’Eric Thiebaut. La fromagerie Laistelle, récemment installée, a fait découvrir au public ses produits à base de lait de jersiaise, un lait très riche permettant une transformation simple sans aucun autre ajout.

Bien que le stand restauration manquait un peu d’organisation, le repas à base de viande locale a ravi les papilles.

Place aux jeux

Les JA des différents cantons se sont affrontés en groupe lors de plusieurs épreuves. Il fallait bien manier la fourche pour faire passer la botte de paille par-dessus un fil à 3 mètres de haut. La deuxième manche consistait à sauter sur une poutre pour taper sur une cloche avec réception dans la piscine. Pour la dernière épreuve, sous forme de relais, il fallait avoir du souffle : remplir un seau d’eau, courir autour de la piscine, puis la traverser sur une poutre pour enfin remplir un bac. Tout cela avec un seau troué et des adversaires qui n’hésitent pas à tout faire pour vous faire tomber dans l’eau !

Le Moiss Batt Cross a attiré l’attention du public, le circuit était impressionnant, même s’il fallait affronter la poussière soulevée par les moissonneuses customisées. Avec la pluie lors du dernier tour, la boue faisait déraper les machines, la vache Milka s’est même retournée. La petite Claas a fait sensation par sa vitesse de pointe, tandis que Choupette (et ses lapins crétins) a produit son petit effet auprès du public.

Rentrée syndicale

Ce fut également l’occasion pour les différents responsables syndicaux d’aborder les problèmes rencontrés par les paysans français actuellement. Ainsi, Cédric Jappiot a rappelé le contexte morose de la profession : «n’oublions pas qu’un agriculteur est un acteur du dynamisme rural et de l’économie locale. Mais depuis 2 ans, les difficultés s’accumulent : effondrement des marchés, manque de régulation et distorsion de la concurrence. Des actions ont été menées contre Lactalis ce qui a permis une revalorisation du prix du lait de l’ordre de 275 Euros/1000 l, c’est insuffisant, de plus les mesures financières européennes ne seront efficaces qu’en cas d’harmonisation entre les différents pays de l’UE». Le syndicat demande à ce que les prix d’achat prennent en compte les coûts de production car les trésoreries sont en berne, d’autant plus avec la moisson calamiteuse de cette année. Il y a toutefois eu des avancées, comme l’étiquetage des produits transformés, applicable en 2017 il indiquera l’origine de la viande.

Sébastien Riottot, Président de la FDSEA, a souligné l’absence de perspectives face à une telle crise et a rappelé que tout une chaîne de métiers découle de l’agriculture : OPA, commerces, machinisme, cabinets comptables, assurances, banques… Des professions très importantes dans notre département où se trouve tout un tissu rural à préserver. «Nous n’avons pas de prix décent et les contraintes sont différentes selon les pays européens. En France la réglementation est lourde, les politiques veulent un modèle français, mais ils n’assument pas, ils doivent aider à changer l’image des agriculteurs en montrant tout ce qu’ils font pour la nature».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2469 | novembre 2017

Dernier numéro
N° 2469 | novembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui