L'Avenir Agricole et Rural 12 septembre 2013 à 08h56 | Par E.D.

Parcours - Il fait des étincelles

Thierry Mazelin vient de créer son entreprise de soudure et de mécanique agricole à Humberville, après une trajectoire professionnelle riche et diversifiée entre agriculture et industrie.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Thierry Mazelin peut effectuer soudures et rechargement des pièces d’usure au domicile de ses clients.
Thierry Mazelin peut effectuer soudures et rechargement des pièces d’usure au domicile de ses clients. - © E.D.

S’il est une constante dans le parcours professionnel de Thierry Mazelin, c’est bien la formation professionnelle, qui lui a permis d’évoluer et de se spécialiser dans son domaine de prédilection, la «grosse» mécanique agricole.

Après un parcours scolaire à l’école d’agriculture de Malroy, où travaillent ses parents, puis au lycée agricole de Choignes, Thierry décroche un BTA. Il effectue une année de formation complémentaire à la réparation de tracteurs agricoles à Dijon et démarre sa carrière chez Sido à Manois à la Société Civile Agricole du Pavillon, où il se forme en parallèle par alternance à la soudure à Saint Dizier durant deux ans.

De l’agriculture à l’industrie

Il est ensuite soudeur au sein de l’entreprise Bugnot durant un an puis chez Pierre & Cailloux où il occupera le poste de chef d’atelier durant douze ans. Il est principalement en charge du rechargement à la soudure des pièces d’usure et de la remise en état des broyeurs d’occasion destinés à la revente. 2011 marque un tournant dans sa carrière professionnelle, puisqu’il décide, d’un commun accord avec son employeur de quitter son entreprise. Il se lance dans l’importation de charcuterie espagnole pour la société Laguildive, et se forme à l’approche commerciale.

Conscient des besoins sur le terrain et fort de son savoir-faire en matière de soudure, Thierry se jette à l’eau et crée sa société cet été qu’il baptise «Soudures Mécaniques Services». En plus d’apports personnels, il acquiert du matériel de soudure dernière génération pour une valeur de 25 000 euros. Il est accompagné par la Banque Populaire qui est convaincue par ses compétences et par la viabilité de son projet.

Mobilité et service

Son matériel tient dans un véhicule utilitaire et lui permet de se rendre directement chez ses clients agriculteurs ou de travailler à son domicile, notamment pour le rechargement des pièces d’usure, ce qui représente un plus e terme de service.

Il a installé son bureau à son domicile dans la maison familiale d’Humberville et a mobilisé un garage pour stocker son équipement. Cette structure ultra-légère et la maîtrise des dernières technologies en matière de soudure lui permettent d’être compétitif sur le marché de la soudure et de la réparation mécanique cinématique (réparation ou remplacement de pièces d’usure ; paliers de roulement, transmission). Pour autant, Thierry n’entend pas se lancer dans l’électronique, qui nécessite d’autres compétences : «Chacun son métier, c’est un engagement que j’ai pris auprès de mon assureur» explique Thierry.

Il s’est équipé de matériel de la marque Oerlikon (anciennement «Commercy Soudure», pour les initiés), spécialisée dans les équipements de soudage et de coupage de précision pour l’industrie. Il pratique la soudure à l’arc avec l’appareil Citosteel d’une puissance de 420 ampères, avec du fil lisse ou fourré, d’une dureté de 500 Brimell ainsi que la découpe de pièces grâce à un appareil Plasma, qui va jusqu’à 40 mm d’épaisseur.

En savoir plus :

tmazelinsms52@gmail.com

Tél. 06 26 60 61 44

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2469 | novembre 2017

Dernier numéro
N° 2469 | novembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui