L'Avenir Agricole et Rural 21 août 2014 à 08h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

PARC NATIONAL : NON AUX CONTRAINTES SUPPLÉMENTAIRES

Les agriculteurs restent opposés à l’intégration des terres agricoles dans la zone de cœur de parc qui aura des conséquences réglementaires.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © JL BLONDEL

La mise en place du Parc National des forêts de Champagne et Bourgogne passe un rapport de « prise en considération » qui est en cours d’élaboration. Il comprend entre autres un projet de zonage délimitant la réserve intégrale forestière d’une surface de l’ordre de 3 000 ha dans laquelle le milieu naturel sera sanctuarisé, d’une part et le cœur qui fera l’objet d’un dispositif réglementaire pouvant être contraignant, d’autre part.

 

Un projet de cœur de 76 500 ha

Au départ, il était question de n’y inclure que des bois mais progressivement le ministère a exigé un élargissement du périmètre considérant que les zones non forestières ont aussi un intérêt patrimonial d’ordre « naturel et culturel ». Ce zonage semble défini avec une certaine opacité. Plusieurs cartes ont circulé ; et la dernière en date mentionne 76 500 ha comprenant 13 270 ha de SAU réparties sur 4 470 ha de surface en herbe et 8 800 ha de culture. Cette nouvelle ébauche ne donne toujours pas satisfaction au monde agricole. « Il y a déjà assez de contraintes qui s’empilent » ont répété les agriculteurs et leurs représentants syndicaux réunis ce lundi 18 août à Lucey (21) à l’appel des FDSEA et des JA de Côte d’Or et de Haute-Marne.

Ils ont décidé de maintenir, et même de renforcer, la mobilisation professionnelle au cours des prochaines semaines qui vont ’être décisives. Des contacts vont à nouveau être pris avec les promoteurs du Parc et les élus concernés. Une manifestation d’envergure est même envisagée début septembre. Nous reviendrons plus en détail sur ces enjeux et ces actions dans notre prochaine édition.

 

- © Parc National

En bleu une première délimitation de la zone d’étude de coeur qui est encore appelée à être réduite.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2412 | septembre 2016

Dernier numéro
N° 2412 | septembre 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui