L'Avenir Agricole et Rural 07 juin 2018 à 09h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

PAR NATIONAL : LA V3-BIS INQUIÈTE

Le CNPN a donné un avis favorable sur le projet de parc national des forêts de Champagne Bourgogne, à condition de suivre ses recommandations. Pour la zone de coeur il s’agit d’interdire l’utilisation des phytocides et des pesticides, ainsi que d’abandonner la chasse en prenant en compte le retour probable du loup.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © GIP FN FCB

Le Conseil National de la Protection de la Nature (CNPN) a rendu sa délibération sur la troisième version de la charte (V3) du projet de parc national Champagne Bourgogne. Le CNPN a donné un avis favorable, par 14 voix pour et 9 voix contre, sous réserve de la prise en compte de ses recommandations et « dans la logique de poursuite de l’amélioration du projet de charte avant son avis final ».

19 recommandations en zone de Cœur

Parmi ces recommandations, on peut noter l’interdiction de la chasse, « hormis la régulation des ongulés sauvages, en prenant en compte le retour prochain probable du loup et son rôle de régulateur naturel ». De plus, la destruction des espèces dites à problèmes sera également interdite, des solutions alternatives devant être trouvées.

 

Le CNPN parle aussi de « mieux protéger les prairies identifiées comme patrimoniales (pas d’apport d’engrais, de sursemis, de plantations) », et « d’interdire les bassins de rétention d’eau, l’introduction d’OGM, la création de fossés et de drainage, ainsi que l’usage des produits phytocides et pesticides ».

Budget allégé

D’après le Préfet de Haute-Marne Françoise Souliman, la gouvernance du parc intégrera les collectivités territoriales, y compris les opposants au parc. « Il nous faudra trouver une efficience tout en faisant avec des moyens budgétaires moins importants que dans les autres parcs ». La question économique suscite de vives inquiétudes dans le monde économique local car personne n’a chiffré les retombées financières d’un tel projet. On peut également se demander comment le parc fonctionnera avec un budget réduit, à tel point que le CNPN prévoit « une contribution active des communes proches de la zone de Cœur ». Rappelons que chaque année, la dotation des parcs nationaux diminue fortement. Des faits confirmés par des mouvements de grève récents dans les parcs nationaux suite à la baisse constante des effectifs pouvant atteindre jusqu’à 30 % dans le Mercantour*.

Les recommandations du CNPN seront-elles prises en compte ? La charte va encore évoluer puisque la Préfecture de Haute-Marne et le GIP parlent « d’ajustement à la marge ». A terme, on peut toutefois penser que ces recommandations seront suivies puisque dans un courrier en date du 22 mai 2018, Michèle Pappalardo, directrice du cabinet du Ministre de l’écologie « accorde beaucoup d’importance et de valeurs aux recommandations émises par le CNPN (…) et demande de les garder comme guide et perspective dans le cadre du travail à long terme ».

Lire la suite en page 05 de notre numéro de cette semaine.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Ouragan (26) | 07 juin 2018 à 15:52:51

Vous trouverez sur ce lien une analyse qui démontre que tous les arguments du CNPN sont guidés par l'idéologie, non par la science et encore moins par la raison. ANALYSE ET REMARQUES SUR LA DÉLIBÉRATION DU CNPN à propos du plan loup. temps de lecture 10 mn: https://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2018/02/conseil-national-pour-la-nature.html

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2526 | décembre 2018

Dernier numéro
N° 2526 | décembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui