L'Allier Agricole 13 mai 2020 à 14h00 | Par Renaud Saint-André, L’Union du Cantal

Pandémie ou pas, les travaux ne peuvent pas attendre

La crise sanitaire a des répercussions inattendues chez les entrepreneurs des territoires, qui doivent assumer pourtant, en temps et en heure, les travaux agricoles qui leur incombent.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Dans le sud Cantal, les premiers chantiers s’ensilage ont démarré au tout début de la période de confinement.
Dans le sud Cantal, les premiers chantiers s’ensilage ont démarré au tout début de la période de confinement. - © AADR

Patrice Peyrissac se souvient des tracas liés au tout début de la période de confinement. Le président des Entrepreneurs des territoires du Cantal (EDT 15) voyait débuter dans le sud du département les chantiers les plus précoces, sans règles sanitaires très claires. Alors il a pris sa plume et proposé à la DDT et l’ensemble des syndicats agricoles une sorte de protocole local. « C’est vrai que dans le monde rural, on se sent atteint par la crise économique,   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Allier Agricole

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2607 | juillet 2020

Dernier numéro
N° 2607 | juillet 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui